fbpx

Cameroun Actuel

Six bébés tués dans l’incendie d’un hôpital pour enfants en Inde

Après deux 200 m moyens en avril, la reine du 100 m Sha’Carri Richardson a brillé pour sa première ligne droite de la saison samedi à Eugene en Ligue de diamant. Elle s’est imposée en 10 »83.

La championne du monde en titre a surmonté un départ perfectible pour se détacher largement d’une opposition relevée et couper la ligne dans un chrono probant, avec un vent favorable d’1,5 m/s mais face aux températures fraîches de l’Oregon (environ 14 degrés),

Cheveux noirs sobrement attachés en queue de cheval, la fantasque sprinteuse a gonflé le buste de fierté après l’arrivée, toisant la tribune pour signifier son retour aux affaires. Elle devra répéter pareille performance dans ce même stade du Hayward Field le mois prochain pour les Trials (21-30 juin), avant d’espérer briller aux Jeux olympiques de Paris dans deux mois.

L’Américaine, qui avait été privée des JO à Tokyo en 2021 à cause d’un contrôle positif au cannabis lors des sélections, a répondu aux interviews des diffuseurs TV avant de choisir ses interlocuteurs en zone mixte. Elle y a passé à peine plus de temps que sur la piste, suites d’une relation conflictuelle avec la presse.

« Stressée »

« Bien sûr j’étais stressée pour ma rentrée (sur 100 m), mais comme mon coach me le demande j’ai utilisé ce stress comme motivation », a-t-elle expliqué, avant de résumer ses prochaines semaines avant les Trials: « m’affûter, me concentrer, progresser pour être prête ».

« Je crois que ma performance reflète mon entraînement, mon état d’esprit et ma foi, je continue de comprendre qui je suis et de me développer en tant que personne, en tant qu’athlète et en tant que femme », a conclu Richardson, qui a devancé la championne du monde du 60 m en salle sainte-lucienne Julien Alfred (2e en 10 »93) et la Britannique Dina Asher-Smith (3e en 10 »98).

Sans blessure apparente, la championne olympique jamaïcaine Elaine Thompson-Herah a pris la dernière place en 11 »30. Cette performance est inquiétante à un mois des relevées sélections olympiques (27-30 juin).

Record du 10’000 m féminin

La compétition s’était ouverte par le record du monde de la Kényane Beatrice Chebet sur 10’000 m (28’54 »14). Les meilleures performances mondiales de la saison se sont ensuite multipliées avec notamment les Américains Grant Holloway sur 110 m haies (13 »03) et Joe Kovacs au poids (23m13) ou la Britannique Keely Hodgkinson sur 800 m (1’55 »78). Christian…

[…]Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Suivez-nous !

Lire aussi