fbpx

Cameroun Actuel

Samuel Eto’o votera pour Paul Biya en 2025

Le président de la Fédération Camerounaise de Football, Samuel Eto’o, a récemment déclaré qu’il continuera de voter pour le président Paul Biya, affirmant que c’est son devoir civique.

« Vous, qui m’aimez et m’appréciez, savez que je ne me cache pas pour exprimer mes idées. Oui, en 2018, j’ai voté pour le Président Paul Biya. Et je lui conserve mon soutien indéfectible. Je l’assume. Et non, je ne laisserai personne me priver de mes droits de citoyen, » a-t-il affirmé dans une déclaration publiée sur ses réseaux sociaux jeudi soir.

Dans ce même communiqué, Eto’o a fermement démenti les rumeurs selon lesquelles il souhaiterait devenir président du Cameroun. « En ce qui me concerne, soyons clairs : la présidence de la Fecafoot n’est pas un tremplin pour accéder à la présidence de la République. Je le redis haut et fort : Moi, Samuel Eto’o fils, je ne suis pas candidat à la présidence du Cameroun. Cette clarification me semble nécessaire pour que cesse cette focalisation malsaine sur ma modeste personne. »

Eto’o a également révélé que les spéculations autour de sa prétendue candidature ont frustré beaucoup de ses amis et membres de sa famille, qui craignent d’être ciblés. « Elle fait souffrir ma famille, fait peur à mes amis, entrave notre projet sportif et fait peser une menace sur ma sécurité, » a-t-il ajouté.

Par implication, si le président Paul Biya se porte candidat à la présidence du Cameroun, Samuel Eto’o fils votera pour lui. Paul Biya, qui aura presque 93 ans lors de l’élection présidentielle de 2025, a passé 42 ans au pouvoir. Bien qu’il ait prôné la rigueur, la moralisation et l’intégrité, sa présidence a été marquée par une corruption généralisée et des détournements de fonds principalement commis par des personnes de son entourage.

Cette déclaration de Samuel Eto’o vise à mettre fin aux rumeurs et à clarifier sa position, tout en renouvelant son engagement envers le président actuel.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Suivez-nous !

Lire aussi