fbpx

Cameroun Actuel

Samuel Eto’o demande la retransmission en direct de son audition à la CAF pour une transparence Totale

Samuel Eto’o

Le président de la Fédération camerounaise de football (FECAFOOT), Samuel Eto’o, a officiellement demandé à la Confédération africaine de football (CAF) d’autoriser la retransmission en direct de son audition devant le Jury disciplinaire. Cette audition, prévue pour le 25 juin 2024, est une étape cruciale dans une procédure qui suscite un grand intérêt.

Cette requête, formulée avec un profond désir de transparence, vise à dissiper toute ambiguïté et à contrer l’influence de certains acteurs politiques camerounais et d’intérêts personnels qui se sont immiscés dans le processus. Samuel Eto’o insiste sur le fait que cette demande ne traduit aucune défiance envers la CAF, mais plutôt une volonté de renforcer la crédibilité de l’institution continentale, ce qui est essentiel pour tout dirigeant sportif africain sérieux.

Ci-dessous, le texte publie dans la nuit d’hier à ce mardi

Samuel Eto’o souhaite la retransmission en direct de son audition à la CAF

Le président de la Fédération camerounaise de football demandera à la Confédération africaine de football de bien vouloir autoriser la retransmission en direct de son audition devant le Jury disciplinaire devant lequel il comparaîtra ce 25 juin 2024.

Cette requête, qui exprime un profond désir de transparence, n’est en rien l’expression d’une défiance à l’égard de l’instance concernée, loin s’en faut, car la crédibilité de la confédération continentale est un impératif qui importe à tout dirigeant sportif africain sérieux. Cette demande est formulée dans le but de lever toute équivoque dans un contexte d’immixtion d’acteurs politiques camerounais dans la procédure, lesquels ont coalisé avec des intérêts personnels identifiés.

Samuel Eto’o rappelle, s’il en était besoin, qu’il a mené une carrière internationale sans tricherie aucune et dans l’observance scrupuleuse des valeurs du sport et des règles en vigueur. Il souhaite donc laver son honneur dans le strict respect de ses droits à la défense dont la publicité des audiences est l’un des principes cardinaux.

De ce fait, il entend associer les acteurs continentaux du football et le grand public à la quête de vérité qui constitue l’objet de cette procédure. Considérant que la gouvernance de notre sport ne saurait occulter le respect et la considération dus à ses acteurs, il appelle humblement la Caf à être une maison de verre où on juge les dirigeants élus des fédérations membres en toute équité et transparence.

Fait au Caire,
Samuel Eto’o
Président de la FECAFOOT.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Suivez-nous !

Lire aussi