fbpx

Cameroun Actuel

Rémy Cointreau: le chiffre d'affaires annuel chute de 23%

Rémy Cointreau, pénalisé par un recul des ventes de cognac, a vu son chiffre d’affaires annuel chuter de 23%. Mais le groupe français de liqueurs et spiritueux entrevoit un répit avec une quasi stabilisation de son activité au 4e trimestre.

La maison mère des cognacs de la Maison Rémy Martin, de la liqueur Cointreau et du rhum Mount Gay a réalisé un chiffre d’affaires de 1,19 milliard d’euros sur son exercice 2023-24 (avril 2023 à mars 2024).

Au seul quatrième trimestre, le chiffre d’affaires s’est affiché à 237 millions d’euros (232 millions de francs), ce qui représente une baisse de 3% et est supérieur aux attentes des analystes.

Sans prendre en compte les effets de change et de fusions et acquisitions, le chiffre d’affaires annuel s’affiche en baisse de 19%, là où le groupe entrevoyait un repli d’environ 20%, et s’est quasi stabilisé sur le trimestre courant de janvier à mars (-0,7%).

La performance annuelle de Rémy Cointreau a été affectée par le recul de 29% des ventes de cognac.

Mais ces dernières ont augmenté de 12% au dernier trimestre, soutenues « par la progression significative des ventes en Chine et dans une moindre mesure la croissance des ventes » dans la région Europe-Moyen Orient-Afrique (EMEA).

Aux Etats-Unis, où un important déstockage est en cours, « les ventes continuent d’être pénalisées par un environnement défavorable et une activité promotionnelle soutenue de la part du marché ».

Le chiffre d’affaires des autres marques de liqueurs et spiritueux du groupe a de son côté reculé de 7% sur l’ensemble de l’année, mais a plongé de 26% au quatrième trimestre.

Il a été affecté sur cette période par « un effet de phasage négatif aux Etats-Unis où le groupe a volontairement réalisé la plupart de ses expéditions au troisième trimestre », souligne Rémy Cointreau.

Les ventes ont enregistré « une nette amélioration » dans la région EMEA mais une baisse dans la région Asie Pacifique avec « le ralentissement de la catégorie whisky en Chine ».

Le groupe, qui publiera ses résultats annuels le 6 juin, maintient son objectif d’une « baisse maîtrisée de la marge opérationnelle courante en organique » pour l’ensemble son exercice décalé, avec notamment un effet de taux de change moins défavorable que prévu auparavant (compris entre -7% et -10% contre -10% et -15% précédemment).

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / awp / afp

[…]Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Suivez-nous !

Lire aussi