Camerounactuel

Religion: dimanche des rameaux passe sous silence

En vague de 50, certains fidèles ont assisté à la messe ce dimanche, tandis que d’autres sont restés scotchés sur leur téléviseurs.

A la paroisse de St Pierre et Paul de Mfoundi-asi, ce dimanche, il y a de l’air. La cour est vide. C’est pourtant dimanche, un jour sacré, la fête des rameaux. La fête qui commémore l’entrée triomphale de Jésus à Jérusalem, six jours avant la pâque.

Les fidèles se succèdent par vague de 50 à la grande paroisse, tenant des rameaux en main. Alors que les fidèles de cette paroisse avaient été sevrés depuis deux semaines, des messes, ils ont reçu des messages indiquant le programme de ce jour sacré.

Paule, affirme : « J’ai reçu le message vendredi disant qu’il y aura ce dimanche 16 messes. Elles se dérouleront simultanément par série de 4 de 7h jusqu’à 19h ».Des dispositions ont été prises, même si le curé de ladite paroisse que nous avons rencontré, n’a pas daigné nous répondre par mesure de prudence.

A l’entrée de chaque salle, ce sont les gardes suisses et les dames apostoliques qui servent des tickets comportant des numéros de 1 à 50. Chacun se précipite pour obtenir un numéro, et entrer suivre la messe. A 12h, des quatre portes de l’église, seule une est ouverte. Les fidèles sortent en file indienne car c’est la fin de la messe de 11 h.

A la grande salle paroissiale ainsi que dans les salles de réunion, du collège et de l’école primaire catholique, d’autres messes se déroulent. Les deux premières vagues de messes, à savoir celles de 7h et 9h sont achevées.

La menace du virus qui pèse actuellement, sème la panique. Les fidèles restent prudents. Stéphanie a par exemple décidé de suivre l’homélie à travers son téléviseur. Le petit commerce autour de cette fête est mort. Sous l’ombrage d’une toiture est tenue une dame.

C’est mimie, une commerçante de palmes. Devant son ballot de palmes, elle est coincée. Le commerce des palmes va au ralenti, les chrétiens ne sont pas sortis nombreux. Elle n’a vendu que 3000 Fcfa, depuis le matin.

« Je suis arrivée ici depuis 5h, il n’y a pas d’affluence, les gens sont restéés à la maison. Je ne crois pas avoir le bénéfice, j’ai acheté ce ballot à 7000 Fcfa », s’est désolée la dame.

Partager

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on telegram
Share on email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Dernières nouvelles

Lire aussi

No Content Available