Camerounactuel

« Prenez soin de vos trottoirs… », cible Anne Hidalgo avec une banderole CUP sur le Parc des Princes

En désaccord avec la position de la maire de Paris, Anne Hidalgo, qui refuse de vendre le Parc des Princes au PSG, le Collectif Ultras Paris (CUP) a déployé une banderole cinglante devant la mairie de Paris, quelques heures avant la Match de ligue. 1 PSG-Reims, ce dimanche soir (20h45) Porte d’Auteuil.

Le climat est toujours aussi tendu entre le PSG et Anne Hidalgo. Au coeur des tensions, le Parc des Princes. Propriété de la mairie de Paris, le stade qui accueille les matchs à domicile du Paris Saint-Germain est trop petit au goût des ambitieux dirigeants qataris. Le club souhaiterait le racheter afin de réaliser de gros travaux pour porter sa capacité de 48 000 à 60 000 places. Problème, Anne Hidalgo refuse de le vendre, fâchant QSI qui envisage sérieusement de déménager dans un autre stade. Inacceptable pour les supporters parisiens qui, eux aussi, sont en total désaccord avec la position de la maire de Paris.

« Prenez soin des trottoirs, laissez-nous le Parc »

Jeudi, le Collectif Ultras Paris, par la voix de son président, lui avait déjà répondu sèchement après que le maire de Paris eut déclaré sur France 2 que le PSG était son club. « Ce n’est ni ton club, ni ta ville, ni ton stade, avait pesté Romain Mabille sur Instagram. Si tu veux être la star, on te mettra bientôt à l’honneur. »

De la parole aux actes, le CUP est passé à l’action dans la nuit de samedi à dimanche. A quelques heures du match PSG-Reims ce dimanche soir au Parc des Princes, les ultras parisiens ont déployé une immense banderole au pied de la mairie de Paris, dans le 4e arrondissement de la Capitale : « Prenez soin des trottoirs, laissez-nous le Parc », peut-on lire sur cette banderole dont les photos ont été relayées ce dimanche sur les réseaux sociaux avec la mention « Acte 1… »

Toutes les actualités du site n’expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d’un éditeur humain.

Lire la suite de l’article sur nouvelles-dujour.com

Partager

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on telegram
Share on email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Ma vie au quotidien