fbpx

Cameroun Actuel

Paul Biya en tête des projections pour la présidentielle de 2025, selon un sondage

Selon un sondage réalisé par l’Institut de Perspective Africaine et rapporté par Panorama Papers, le président sortant Paul Biya est projeté pour remporter les élections présidentielles de 2025.

Les candidats inclus dans le sondage étaient Paul Biya, Samuel Eto’o Fils, Maurice Kamto, Akere Muna, Cabral Libii, Guibai Gatama, Osih Joshua et Titus Edzoa.

IMG 20240625 133437 627, Cameroun Actuel

D’après ce sondage rendu public par le peu connu Institut de Perspective Africaine, le président Paul Biya, âgé de 91 ans, est en bonne position pour gagner les élections de 2025, suivi par Samuel Eto’o Fils, puis Maurice Kamto.

Le sondage place Paul Biya en tête avec 41,66 % des intentions de vote.

Samuel Eto’o Fils, qui a récemment nié avoir des ambitions présidentielles, occupe la deuxième position avec 16,58 % des voix.

Maurice Kamto, leader du Mouvement pour la Renaissance du Cameroun (MRC), arrive en troisième position, suivi par Guibai Gatama, novice en politique qui a récemment déclaré ses intentions pour la présidence.

Cabral Libii, Joshua Osih, Akere Muna et Titus Edzoa obtiennent chacun moins de 10 % des intentions de vote.

Ce sondage contredit la narration des leaders de l’opposition camerounaise, qui croient que le pays est las des 41 ans de règne d’un président de 91 ans, qui aura 92 ans le jour de l’élection.

Depuis son accession au pouvoir par un transfert pacifique en 1982, Paul Biya a remporté toutes les élections successives, malgré des allégations de fraude électorale.

Le récent sondage favorable à Paul Biya intervient à un moment où les acteurs de l’opposition peinent à constituer une base solide pour évincer le candidat du parti au pouvoir lors des élections de l’année prochaine.

Depuis plusieurs mois, l’opposition, le clergé et les acteurs de la société civile encouragent les Camerounais à s’inscrire massivement sur les listes électorales et à voter s’ils souhaitent un changement de régime.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Suivez-nous !

Lire aussi