Camerounactuel

Paris préoccupé par la détention des prisonniers anglophones

Pour la France, la détention des prisonniers anglophones constitue un frein à la résolution de la crise qui sévit au Nord-Ouest et au Sud-Ouest.

Selon nos sources Emmanuel Macron et Paul Biya vont parler de la question des droits de l’homme au Cameroun. Il se trouve que la France est préoccupée par la situation des prisonniers anglophones détenus dans le cadre des événements de la crise qui met à mal les régions du Sud-Ouest et du Nord-Ouest. Le pays d’Emmanuel Macron pense que garder en détention ces prisonniers anglophones freine ainsi le processus de résolution de la crise.

«…Les milieux d’affaires français au Cameroun, qui sont en réalité ceux qui ont pensé et préparé cette visite considèrent la zone anglophone comme le « Cameroun utile »et ne supportent plus le manque à gagner provoqué par la guerre qui a cours dans cette partie du territoire camerounais depuis bientôt 6 ans», écrit Boris Bertolt.

En plus de la question des droits de l’homme au Cameroun, on apprend toujours de nos sources, que le président Biya et son homologue Macron vont parler de l’ouverture du jeu démocratique, la libération des prisonniers politiques du MRC. Le but étant d’obtenir un apaisement du climat politique au Cameroun.

Otric NGON

Partager

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on telegram
Share on email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Ma vie au quotidien

Les plus lus

Lire aussi