fbpx

Cameroun Actuel

Orbe: point d’entrée unique et trois périmètres de sécurité prévus

L’Etat de Vaud a donné jeudi des précisions sur le projet de sécurisation du Pôle pénitentiaire du Nord vaudois (PPNV) à Orbe. Son choix s’est porté sur un point d’entrée unique et trois périmètres de sécurité. Cette variante s’appuie sur les nouvelles technologies et renforce l’acceptabilité sociale du projet de Poste de contrôle avancé (PCA), indique le gouvernement dans un communiqué.

Situé à l’entrée ouest du site, le projet prévoit la construction d’un bâtiment centralisant tous les accès et abritant les fonctions d’accueil, de contrôle ainsi que la nouvelle centrale de vigie et d’engagement. « La sécurisation du périmètre à l’aide du PCA, point d’entrée unique à accès restreint, est nécessaire alors que le site accueillera à terme plus de 1000 personnes détenues », note le Canton.

L’entrée sera ainsi la même pour tous les établissements actuels du site (Bochuz, Colonie ouverte et fermée, prison de la Croisée) ainsi que pour les installations planifiées (prison des Grands-Marais, nouvelle Colonie ouverte, futur pôle alimentaire). La réalisation de ce « check-point » central et unique est devisé à un peu plus de 17 millions de francs, dont près de 15 millions à charge du Canton, avec une mise en service courant 2025.

Surveillance par drones

Il s’appuiera sur un découpage du site en trois zones de sécurité distinctes. Un premier périmètre, dit « périmètre contrôlé « , englobera l’ensemble des parcelles et des infrastructures du PPNV, à l’exception du parking principal. Ce périmètre délimite ainsi la zone et aura comme fonction d’empêcher l’intrusion de piétons en les maintenant à distance des établissements et des champs exploités par les personnes détenues, explique le Conseil d’Etat.

L’activité sur les 362 hectares agricoles sera surveillée à l’aide de technologies permettant de créer un maillage sécuritaire adapté aux risques encourus par une zone pénitentiaire de telle taille. Longtemps pensé pour être grillagé, ce périmètre étendu sera équipé de dispositifs technologiques de pointe – tels des drones par exemple – pour éviter la pose d’une clôture sur l’ensemble du domaine agricole des Etablissements de la plaine de l’Orbe.

Un second périmètre de sécurité plus restreint, dit « périmètre anti-intrusion véhicules « , intégrera de manière plus efficace les contraintes liées à la mobilité des personnes et aux déplacements de la faune…

[…]Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Suivez-nous !

Lire aussi