Camerounactuel

Nourane Foster annonce la fermeture de toutes les agences Nourishka au Cameroun

Face à une vive polémique sur ses produits éclaircissants soulevée par France 24, la député annonce la fermeture de son entreprise au Cameroun.

C’est via son compte Facebook que Nourane Foster a annoncé la fermeture des agences Nourishka au Cameroun.

10 ans de rêve, 10 ans d’espérance, 10 ans d’innovations, 10 ans d’inspirations et de courage. Le chemin s’arrête ici. J’annonce officiellement la fermeture de toutes les Agences Nourishka au Cameroun. La cabale politico-médiatique a eu raison de nous. Merci à tous ceux qui auraient voulu au moins qu’on me permette de dire un mot. Merci aux milliers de clients. Ce fut une relation spéciale“, a écrit Nourane Foster.

Et d’ajouter : “La Chaîne française FRANCE 24 Gagne. L’entreprise Camerounaise Nourishka Ferme. Tout un tissu de mensonges accablant nos efforts, les efforts de tous ces centaines de jeunes Camerounais. Aucune investigation, juste des allégations coupés et montés de toute pièces qui ne reflètent en rien la réalité. J’encourage toutes les femmes Entrepreneures dans les domaines de ne pas lâcher, ni baisser les bras. L’entrepreunariat est difficile. Mais il vaut la peine d’essayer quand même“.

La source du mal

La chaine de télévision française France 24 a réalisé un reportage sur un breuvage atypique, qui favorise la dépigmentation de la peau. Il s’agit du « Collagène », commercialisé par une entreprise des produits cosmétiques, tenue par l’honorable Nourane Fotsing, élue du Parti Camerounais pour la Réconciliation Nationale (PCNR). « Je prends du collagène qui est juste super pour la peau », déclare-t-elle dans le reportage.

Ce produit contient de l’Arbutine et du Glutatium, deux substances utilisés dans les produits cosmétiques servant au blanchiment cutané, lesquelles sont, non pas appliquées sur la peau, mais plutôt consommées en boisson. Elles ne seraient pas sans conséquence sur la santé, même si la députée camerounaise pense le contraire : « ils sont totalement certifiés, ils sont bio. Toute sécurité, vous buvez, vous n’avez pas de souci », assure-t-elle.

La dermatologue Henriette Meilo affirme pourtant dans ce reportage que ces produits sont toxiques pour la santé humaine : « l’Alpha Arbutine est proche de l’Hydroquinone, qui est un produit utilisé pour dépigmenter la peau. Et dans on boit, ça peut avoir des effets secondaires, pas seulement au niveau de la peau, mais au niveau des autres organismes ». L’ingurgitation desdits produits pourrait entrainer des maladies telles que le diabète, le cancer ou l’hypertension artérielle.

Partager

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on telegram
Share on email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Dernières nouvelles

Les plus lus

Lire aussi