Camerounactuel

L’Union européenne condamne l’assassinat de Martinez Zogo

Par l’entremise de son porte-parole, l’Union européenne a publié ce lundi 23 janvier, une déclaration à la suite de l’assassinat de l’animateur radio Martinez Zogo dont le décès a été confirmé hier après son enlèvement le 17 janvier dernier par des individus qui courent encore dans la nature.

« L’Union européenne condamne fermement le meurtre de l’animateur camerounais de radio bien connu, Martinez Zogo. Il est essentiel qu’une enquête approfondie, déjà annoncée par les autorités, éclaire au plus vite toutes les circonstances de ce meurtre et que les responsables soient traduits en justice. L’Union européenne rappelle le rôle crucial joué par les médias libres et indépendants au Cameroun et dans le monde pour des sociétés démocratiques et libres. », a écrit le porte-parole de l’institution.

L’annonce du meurtre du présentateur de l’émission « Embouteillages » a également indigné Amnesty International qui appelle le gouvernement camerounais à ouvrir dans les brefs délais une enquête « efficace », « approfondie » et « impartiale » pour élucider ce crime « atroce ».

« Martinez Zogo, un journaliste respecté du pays et ancien directeur général de la radio privée Amplitude FM, dénonçait régulièrement des détournements de fonds présumés par des personnalités connues, notamment du monde des affaires. Son probable assassinat s’ajoute à la trop longue liste des personnes tuées, violentées, condamnées ou intimidées au Cameroun pour s’être exprimé sur des violations des droits humains, et cela dans une impunité totale ».

Amira Daoud, Directrice régionale pour l’Afrique de l’Ouest et Centrale à Amnesty International

O Camer

Partager

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on telegram
Share on email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Ma vie au quotidien

Les plus lus

Lire aussi