fbpx

Cameroun Actuel

Les travailleurs sont épuisés mais peu inquiets pour leur emploi

L’activité de la majorité des entreprises vaudoises reste soutenue. Un sondage de la CVCI montre que 38% d’entre elles jugent « bonne à excellente » la marche actuelle de leur affaire. Elles sont 45% à l’estimer « satisfaisante » et 17% à la considérer « mauvaise à médiocre ».

La Chambre vaudoise du commerce et de l’industrie (CVCI) a mené cette enquête entre fin août et début octobre. Elle a obtenu 725 réponses, soit près de 25% de ses membres. « L’ensemble des entreprises ayant répondu occupent plus de 47’000 collaborateurs dans le canton, ce qui rend les tendances dégagées très représentatives », indique-t-elle jeudi dans un communiqué.

La CVCI indique que les perspectives restent satisfaisantes pour 2024. Elle précise toutefois que « le pic d’activité » est passé, en particulier dans l’industrie, tributaire de la conjoncture internationale. « La situation devrait en revanche se stabiliser à haut niveau dans le secteur tertiaire », estime-t-elle.

Salaires en hausse

Parmi les autres résultats du sondage, la situation économique est évaluée plus favorablement par les sociétés de plus de 100 collaborateurs, même si les entreprises plus petites se montrent aussi globalement satisfaites de la marche des affaires.

La CVCI relève aussi que, malgré un contexte inflationniste qui se répercute sur les marges et les investissements, les entreprises prévoient « des augmentations de salaire importantes en comparaison historique ». La hausse salariale moyenne devrait s’établir à 1,8% l’an prochain, après 2,2% en 2023 et 1,4% en 2022.

En matière d’emploi, près d’un quart des entreprises ont vu leurs effectifs augmenter cette année. En revanche, une société sur cinq dans l’industrie a été contrainte de les réduire, souligne la CVCI. Elle ajoute que la « situation devrait rester favorable l’an prochain, avec une stabilité attendue tant dans l’industrie que les services ».

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

[…]Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Suivez-nous !

Lire aussi