fbpx

Cameroun Actuel

Le sirop Naturcold tue un enfant de six ans à Douala

Naturcold, le sirop mortel interdit par le ministère de la Santé publique, a fait une nouvelle victime.

Un enfant de six ans est décédé après avoir consommé le médicament interdit prescrit aux parents par les médecins du Centre de santé de Bassa à Douala le 24 mai 2023. Malheureusement, la santé de l’enfant s’est détériorée.

Il a été transporté d’urgence à l’hôpital général de Douala quelques jours plus tard, où les médecins se sont battus pour lui sauver la vie. L’enfant aurait succombé à la mort le dimanche 4 juin.

Le médecin qui a prescrit le sirop Naturcold interdit a été arrêté. Il est actuellement détenu au poste de police du 4e district.

Les parents de l’enfant sont en train d’organiser l’enterrement de leur enfant.

Malgré les avertissements répétés sur le danger de ce sirop Naturcold qui a tué six enfants dans la région du Nord-Ouest et causé la mort d’autres enfants dans la région du Sud-Ouest ainsi que dans d’autres régions, beaucoup sont encore choqués par le comportement de ce parent qui a continué à se procurer le sirop pour son enfant.

Certains médecins, qui devraient sauver des vies, invoquent plutôt la mort par leur comportement non professionnel en prescrivant des médicaments de contrebande à leurs patients, même s’ils savent que ces médicaments sont dangereux.

Laisser un commentaire

Dernières nouvelles

Ma vie au quotidien