fbpx

Cameroun Actuel

Le ministre Grégoire Owona appelle au dialogue pour réunir la FECAFOOT et le Minsep

Le ministre Grégoire Owona a lancé un appel urgent au dialogue afin de résoudre le conflit persistant entre la Fédération Camerounaise de Football (FECAFOOT) et le Ministère des Sports et de l’Éducation Physique (Minsep). Dans une intervention visant à apaiser les tensions et à rappeler l’importance de l’unité nationale, le ministre a souligné la nécessité de mettre fin aux divisions qui menacent de ternir l’image du pays.

« Bonjour mes frères et soeurs. Nous avons pris le temps de nous déshabiller publiquement. Allons au Dialogue qui a été malheureusement refusé par tous dès le premier jour. Maintenant que nous sommes tous honteux et confus aux yeux du monde, reprenons conscience que nous n’aurions jamais dû quitter les chemins de l’honneur et de l’unité », a déclaré Grégoire Owona, appelant à un retour aux valeurs de respect et de coopération.

Le ministre a insisté sur le fait que l’intérêt supérieur du Cameroun doit rester le seul objectif constant de toutes les parties impliquées : « La grandeur du Cameroun restera le seul objectif constant tel que contenu dans le message suivant que je vous prie d’écouter et de comprendre… ».

Cet appel au dialogue intervient à un moment critique pour le football camerounais, plongé dans une crise profonde. Les divisions internes entre la FECAFOOT et le Minsep ont non seulement affecté les préparatifs des équipes nationales mais ont également terni l’image du Cameroun sur la scène internationale.

Le ministre Owona espère que cet appel sera entendu et que les deux parties pourront trouver un terrain d’entente pour résoudre leurs différends. Il a rappelé que l’unité et l’honneur national doivent primer sur les intérêts individuels et les querelles internes. Le succès du football camerounais, et plus largement, la réputation du pays, dépendent de la capacité des dirigeants à travailler ensemble pour le bien commun.

Il est maintenant crucial pour les dirigeants de la FECAFOOT et du Minsep de répondre positivement à cet appel et de démontrer leur engagement envers l’avenir du football camerounais et l’unité nationale.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Suivez-nous !

Lire aussi