fbpx

Cameroun Actuel

Le gouvernement et les Black Stars du Ghana organisent des journées de prières, sacrifices et jeûnes pour le mondial

Le gouvernement et la Fédération du pays (GFA) ont décidé d’organiser  deux journées nationales de prières et de jeûne pour aller briller à la coupe du monde au Qatar. Les musulmans ont effectué leur «sacrifice» vendredi 21 octobre. Quant aux chrétiens, ils feront de même dimanche 23.

Invités surprises de ce qui reste l’événement sportif le plus suivi par la planète, les Black Stars – qui avaient éliminé le Nigéria en barrage – n’occupent en effet que le 61e rang au classement FIFA, le moins bon des 32 équipes participantes. Ce qui ne serait pas un problème si les récents résultats indiquaient une sérieuse progression.

Or c’est tout le contraire qui se produit depuis cette qualification puisque, cette année, le Ghana, malgré un changement de sélectionneur en janvier suite à une désastreuse Coupe d’Afrique des nations, n’a remporté que deux des douze matches disputés.

Pour que cette quatrième participation de l’histoire à la Coupe du monde soit aussi réussie que les deux premières – 8e de finale en 2006 et quart en 2010, le gouvernement et la fédération ghanéens ont décidé de prendre les choses de faire appel à Dieu. Pour inverser le cours des choses, il a été décidé que les joueurs de la sélection présents au pays consacrent une journée entière au Tout-Puissant.

En effet, les musulmans du groupe d’Otto Addo ont ainsi passé leur journée de vendredi à jeûner et à prier. Ce dimanche, ce sera au tour des catholiques, qui représentent 71% de la population ghanéenne, de suivre le même régime.

D’autres activités incluent la journée de l’équipe nationale le samedi 22 novembre avec une « Marche avec les légendes » organisée en partenariat avec l’Association des footballeurs professionnels du Ghana, suivie d’un dîner avec les légendes du football plus tard dans la journée

Pour savoir si ce «sacrifice» d’une journée sera suffisant pour permettre aux Black Stars de briller au Qatar, il faudra patienter quelques semaines encore. Mais quand on a pour adversaires au premier tour le Portugal de Cristiano Ronaldo, l’Uruguay du duo Cavani-Suarez et la Corée du Sud, il faudrait un authentique exploit pour que le Ghana n’échappe pas à la même élimination prématurée que lors de sa dernière participation à un Mondial, en 2014 au Brésil.

Coups Francs

Partager

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on telegram
Share on email

Laisser un commentaire

Dernières nouvelles

Ma vie au quotidien