fbpx

Cameroun Actuel

Le Cameroun prévoit un emprunt obligataire de 200 milliards de Fcfa en 2024

Le Trésor public camerounais envisage de réaliser un emprunt obligataire de 200 milliards de Fcfa au cours de cette année, selon le tableau des émissions prévisionnelles de l’exercice 2024 dévoilé lors de la présentation du plan de financement de l’État du Cameroun.

Prévu pour le premier semestre, plus précisément en avril 2024, cet emprunt représente le huitième appel public à l’épargne dans l’histoire des finances publiques du Cameroun, marquant le troisième depuis l’unification physique et institutionnelle des deux places boursières, le Douala Stock Exchange et la Bourse des valeurs mobilières d’Afrique centrale (Bvmac).

Bien que le document ne fournisse pas de détails spécifiques sur cette opération, il rappelle que l’année précédente, le Cameroun avait réussi à mobiliser 176,2 milliards de FCFA grâce à des émissions à taux et tranches multiples. Face à un marché financier de plus en plus contraignant, le recours à ce type d’emprunts structurés pourrait être à nouveau envisagé en 2024, offrant une flexibilité aux investisseurs et à l’émetteur pour naviguer dans des conditions de marché changeantes.

En 2023, l’emprunt obligataire avait suscité un vif intérêt, avec une sursouscription atteignant 118% de l’objectif initial de 150 milliards. La stratégie consistait à diviser le montant global recherché en quatre tranches, chacune étant associée à un taux de rémunération et à une maturité spécifiques. Les investisseurs avaient particulièrement montré un appétit pour les tranches de courtes maturités, avec une sursouscription remarquable.

Pour la tranche de 3 ans, par exemple, le montant recherché était de 40 milliards, mais les souscriptions ont atteint 78,6 milliards, soit un taux de couverture de 198%. La tranche de 4 ans a également été bien accueillie, avec une souscription de 61,5 milliards sur les 40 milliards visés, soit un taux de couverture de 154%.

Ces emprunts obligataires innovants permettent de contourner les fluctuations du marché tout en attirant un intérêt significatif des investisseurs. Avec le succès des émissions passées, le Cameroun espère répéter cette performance en 2024, renforçant ainsi sa position financière sur la scène internationale.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Suivez-nous !

Lire aussi