fbpx

Cameroun Actuel

L’Assemblée Générale Extraordinaire de la Fécafoot confirmera Samuel Eto’o à la tête de la fédération

La Fédération Camerounaise de Football (Fécafoot) a récemment annoncé la tenue d’une Assemblée Générale Extraordinaire dans les prochains jours, selon un communiqué signé par le Secrétaire Général de l’instance, Blaise Djounang. Cette assemblée vise à renouveler la confiance envers le Président actuel, Samuel Eto’o Fils, qui fait face à des affaires judiciaires complexes.

Dans cette optique, les nouveaux Statuts de la Fécafoot ont été modifiés afin de permettre à un Président condamné en cours de mandat et incarcéré de rester en poste jusqu’à la fin de son mandat. Cette modification suscite des interrogations quant à la protection du Président et à l’indépendance de l’instance.

L’ordre du jour de cette Assemblée Générale Extraordinaire n’a pas encore été communiqué, mais il sera révélé ultérieurement. Néanmoins, il est à noter que le Comité Exécutif de la Fécafoot souhaite s’opposer à la recommandation du Tribunal Arbitral du Sport qui demande la constatation de la vacance de la Présidence. Les membres de l’instance appellent ainsi à renouveler leur confiance envers Samuel Eto’o Fils.

Il est important de souligner que les nouvelles modifications des Statuts de la Fécafoot, datant du 23 mai 2023, ont supprimé toute référence à la perte de qualité en cas de condamnation en cours de mandat. Désormais, aucun officiel ne sera inquiété, quel que soit le délit commis. Même en cas de peine de prison avec privation de liberté et titre de détention, la qualité de Président ne sera plus remise en question.

Il faudra donc prouver que le candidat a été condamné à une peine définitive privative de liberté assortie d’un titre de détention pour que son dossier de candidature soit rejeté. Cette mesure soulève des débats quant à l’éthique et à la transparence du processus électoral au sein de la Fécafoot.

L’Assemblée Générale Extraordinaire prévue pour le 10 octobre prochain au Centre d’Excellence de la Confédération Africaine de Football à Mbankomo devrait ainsi confirmer Samuel Eto’o à la tête de la Fécafoot. Cette décision aura certainement des répercussions sur l’avenir du football camerounais et suscitera l’attention des observateurs sportifs et des amateurs de football.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Suivez-nous !

Lire aussi