Camerounactuel

La star du football Edouard Mendy investit dans un jeu vidéo éducatif pour les enfants

Une cinquantaine de collégiens chanceux de Drancy, dans la banlieue nord de Paris, ont pu passer un moment avec le footballeur international Edouard Mendy. Le membre de l’équipe nationale sénégalaise et gardien de but de Chelsea fait partie d’un projet appelé PowerZ qui s’engage à éduquer la jeune génération via un jeu vidéo en ligne gratuit.

« Je pense qu’on est dans une génération où les enfants sont très connectés, mais souvent ils sont mal connectés car il y a beaucoup de dessins animés, des jeux qui ne leur apprennent pas forcément quoi que ce soit, donc ce jeu vidéo est un très bon mix entre du divertissement et de l’apprentissage et cela enrichit nos enfants et c’est quelque chose que nous devons exploiter« , explique Edouard Mendy, gardien de but de Chelsea et du Sénégal.

Le joueur admiré qui a aidé le Sénégal à remporter sa première Coupe d’Afrique des Nations cette année a également investi financièrement dans le développement de PowerZ.

Le père de deux jeunes garçons de quatre et six ans dit aussi être tombé amoureux de son concept car il est gratuit, ou plutôt « free-to-pay » car ceux qui l’installent sont libres de payer ce qu’ils veulent ou peuvent.

« Je suis très impliquée dans ce projet : pour moi, les enfants sont l’avenir, l’éducation est la base, on peut lier les deux. », déclare Mendy.

PowerZ a été conçu par une équipe de 50 personnes dont des spécialistes du jeu vidéo et de la pédagogie. Son fondateur et PDG est Emmanuel Freund qui vante les valeurs du joueur.

« J’ai rencontré Edouard et je me suis rendu compte de plusieurs choses : d’abord on a exactement les mêmes valeurs, cette envie de voir l’éducation accessible à tous, de permettre à chacun de se former, de monter dans la société, tout cela était très important pour lui. Et puis la deuxième chose qu’on voit ici à cet événement mais que je voyais déjà depuis le début, quand on parle aux enfants, le fait qu’il soit mannequin.« .

Ses concepteurs ont levé « 10 millions d’euros pour le développement du jeu à l’international ». Une motivation partagée par le gardien sénégalais qui dit souhaiter voir PowerZ à « l’échelle mondiale ».

Africa News

Partager

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on telegram
Share on email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Dernières nouvelles