fbpx

Cameroun Actuel

La famille Bongo entame une grève de la faim pour dénoncer des actes de torture

La famille de l’ancien président gabonais, Ali Bongo, a pris une décision radicale en entamant une grève de la faim pour protester contre ce qu’ils décrivent comme des actes de torture perpétrés à leur encontre. Cette action sans précédent a suscité des réactions contrastées, avec le gouvernement gabonais rejetant catégoriquement les allégations de torture.

Ali Bongo, accompagné de ses fils Jalil et Bilal, a choisi la grève de la faim comme moyen de protester contre les violences subies par sa famille depuis le coup d’État du 30 août. Les avocats de la famille ont déposé une plainte à Paris, dénonçant des actes de torture et d’arrestations illégales.

Les détails choquants rapportés par les avocats incluent des allégations de tortures physiques et psychologiques infligées à Noureddin Valentin Bongo, le fils de l’ancien président. Ces actes, prétendument commis sous les yeux de sa mère, Sylvia Bongo, ont profondément choqué l’opinion publique internationale.

Cependant, la réaction du gouvernement gabonais a été catégorique et vigoureuse. Le porte-parole du gouvernement, Laurence Ndong, a nié les allégations de torture, affirmant que la famille Bongo est traitée avec dignité. Selon le ministre gabonais, l’ancien président a la liberté de quitter le pays à tout moment, rejetant ainsi les accusations portées par les avocats de la famille.

Cette situation met en lumière les tensions politiques persistantes au Gabon depuis le coup d’État et soulève des questions sur la stabilité politique et les droits de l’homme dans le pays. Alors que la famille Bongo continue sa grève de la faim, les appels à une enquête indépendante et transparente sur les allégations de torture se multiplient, mettant ainsi en lumière l’importance de la justice et de la transparence pour garantir l’état de droit.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Suivez-nous !

Lire aussi