fbpx

Cameroun Actuel

Hajj 2024 : le gouvernement égyptien sévit contre les agences de pèlerinage illégales après le drame de La Mecque

Quelques jours après le décès de plus de 1 100 pèlerins à la Mecque, les responsabilités sont désormais situées.

Révocation des licences, renvoi des dirigeants devant la justice et imposition d’amendes pour soutenir les familles des victimes, le gouvernement égyptien a joué la carte de la fermeté contre des compagnies accusées d’avoir organisé de pèlerinages illégaux à La Mecque.

Ces mesures ont été prises samedi par le Premier ministre Mostafa Madbouly.

Elles interviennent après la mort de 658 ressortissants égyptiens lors du hajj cette année.

Il s’agit selon les autorités, des pèlerins ayant voyagé avec des visas de visite personnelle qui ne donnent pas accès à la Mecque par les canaux officiels.

Des agences organisant des voyages pour le Hajj, auraient été à la manœuvre.

Face à ce drame, le président égyptien Abdel Fattah al-Sisi a mis en place une cellule de crise dirigée par le Premier ministre Mostafa Madbouly.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Suivez-nous !

Lire aussi