Camerounactuel

Gavin Newsom | Humanité

Après une tuerie de masse samedi (suivie d’une nouvelle fusillade meurtrière lundi), le gouverneur de Californie s’en est pris au sacro-saint deuxième amendement que très peu de démocrates osent critiquer voire remettre en cause. Alors que l’État a adopté certaines des lois de contrôle les plus strictes du pays, le tueur de Monterey Park a utilisé une arme modifiée, ce qui est illégal. Interviewé par CBS Evening News, Gavin Newsom a déclaré : « Rien de tout cela n’est surprenant. Tout y est exaspérant. Le deuxième amendement devient un pacte de suicide. » Ce deuxième amendement, qui garantit la liberté collective de porter les armes, a été, ces dernières années, interprété, sous la pression des républicains, par la Cour suprême comme accordant un droit « individuel », empêchant toute législation fédérale majeure.

Grb2

Toutes les actualités du site n’expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d’un éditeur humain.

Lire la suite de l’article sur nouvelles-dujour.com

Partager

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on telegram
Share on email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Ma vie au quotidien

Les plus lus

Lire aussi