fbpx

Cameroun Actuel

France: les ventes de voitures neuves ont bondi en octobre

Le bitcoin est porté depuis plusieurs semaines par une vague d’optimisme liée à la possible autorisation, aux Etats-Unis, d’un placement. Ce dernier pourrait normaliser davantage cet actif aux yeux des investisseurs.

Le cours de la première devise numérique par la capitalisation (670 milliards de dollars) a doublé depuis le début de l’année, et pris plus de 30% depuis fin août. Le bitcoin a brièvement dépassé 35.000 dollars la semaine dernière. Il est tiré par les spéculations autour de la création d’un fonds indiciel (ETF) en bitcoin, un produit d’investissement qui suivrait directement le prix de la cryptomonnaie.

Ce « spot ETF Bitcoin » permettrait à une plus grande partie du grand public d’investir dans la cryptomonnaie sans avoir à en acheter directement. Son approbation aux Etats-Unis « est désormais affaire de +quand+ et non de +si+ », croit savoir Charles Morris, fondateur de la société d’analyse ByteTree, interrogé par l’AFP.

Fin octobre, une cour d’appel fédérale de Washington a confirmé une décision, rendue fin août, qui donnait raison au gestionnaire d’actifs Grayscale contre le gendarme des marchés américains, la SEC, qui avait refusé d’autoriser son ETF. La SEC devra donc réexaminer la demande. Et le régulateur a en outre d’autres dossiers sur la table, dont celui du géant de la gestion d’actifs BlackRock ou encore celui, plus avancé, d’Ark Invest et 21Shares – pour lequel la décision définitive est attendue le 10 janvier prochain au plus tard.

Ruée vers l’or numérique

L’acceptation d’un tel placement susciterait une ruée vers le cryptoactif, selon M. Morris, mais « lentement, sur une longue période », de façon similaire à ce qui s’était passé lors de l’approbation d’un fonds indiciel au comptant sur l’or au début du millénaire. Les firmes candidates à la création d’un fonds indiciel dopent déjà les prix, car ces dernières sont tenues de disposer d’un certain seuil de bitcoins avant le lancement d’un tel produit, précise Michaël van de Poppe, fondateur de la plateforme MN Trading, interrogé par l’AFP.

Un spot ETF bitcoin positionnerait en outre la cryptomonnaie comme « un actif légitime et fiable », affirme auprès de l’AFP Felix Hartmann, associé chez la firme Hartmann Capital. Il existait déjà plusieurs véhicules d’investissement dans les cryptomonnaies qui ne nécessitaient pas d’en détenir soi-même, dont le GBTC –fonds du gestionnaire d’actifs…

[…]Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Suivez-nous !

Lire aussi