fbpx

Cameroun Actuel

Fécafoot : menaces d’arrestation pour Samuel Eto’o et les membres du comité exécutif

Des tensions secouent le monde du football camerounais, alors que des rumeurs circulent sur une possible annulation du contrat du nouveau sélectionneur des Lions Indomptables, Marc Brys. Selon certaines sources, la première dame Chantal Biya serait impliquée dans ces manœuvres, ce qui suscite de vives inquiétudes.

Depuis le lundi 15 avril 2024, les spéculations vont bon train quant à l’éventualité d’une annulation du contrat de Marc Brys et de son équipe. Une source anonyme a même évoqué la pression exercée par la première dame Chantal Biya pour que cette annulation soit effectuée dans les plus brefs délais, comme l’a rapporté le lanceur d’alerte Paul Chouta.

Cependant, le journaliste Boris Bertolt affirme que l’annulation du contrat de Marc Brys n’est pas à l’ordre du jour. Au contraire, il laisse entendre que des arrestations pourraient avoir lieu au sein de la Fédération camerounaise de football (Fecafoot) en cas de non-respect des directives. Cette situation laisse planer un climat d’incertitude quant à l’avenir du football au Cameroun.

Tandis que les agitations persistent, Marc Brys semble déjà au travail, préparant la présélection des Lions Indomptables pour les éliminatoires de la Coupe du Monde 2026. Malgré ces tensions, la Confédération africaine de football (CAF) attend la venue de Nyandom et Mbro, membres de la Fecafoot, pour discuter des allégations de matchs truqués et de corruption d’arbitres au Cameroun.

Cette situation soulève des questions sur la gouvernance du football camerounais et sur l’ingérence potentielle de personnalités politiques dans les affaires sportives. Les supporters des Lions Indomptables craignent que ces tensions n’affectent les performances de l’équipe nationale sur le terrain.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Suivez-nous !

Lire aussi