Camerounactuel

Elle donne du somnifère à son bébé pour aller en boîte de nuit, le pire lui arrive (vidéo)

 

C’était la consternation totale dans la ville de Tiko dans la région du Sud-Ouest.

Un bébé de six mois a perdu la vie après que sa mère, âgée d’une vingtaine d’années, lui a donné du somnifère pour aller en boîte de nuit.

L’incident est survenu au quartier Likomba à Tiko. Selon Invest in Tiko, la jeune maman était allée « se chercher », laissant son bébé de 6 mois à la maison sans surveillance.

Cameroun : elle donne du somnifère à son bébé pour aller en boîte de nuit, le pire lui arrive (vidéo)

TFY news, citant des proches, rapporte que la jeune fille est tombée enceinte hors mariage et a été chassée de la maison par ses parents.

Elle a cherché refuge dans la maison familiale de son petit ami qui l’a cependant abandonnée. Après avoir accouché par césarienne, elle a été obligée de quitter la maison, car personne ne s’occupait d’elle.

Elle a décidé de commencer une vie solitaire. Elle a loué une petite maison ou elle vivait avec son fils. En raison des difficultés, elle s’est lancée dans la prostitution pour subvenir aux besoins de son enfant. Elle confiait toujours son enfant à sa voisine pour sortir le soir.

Malheureusement pour elle, ce fameux soir, la voisine n’était pas là et le bébé était un peu malade. Elle a choisi de lui donner des médicaments qui le feraient dormir pendant des heures. Malheureusement, le bébé est mort dans son sommeil.

L’incident a suscité la colère des habitants qui s’en sont pris à la jeune fille. Dans une vidéo devenue virale, on peut voir cette dernière entourée d’une foule qui lui demande de porter son bébé décédé. Elle est déshabillée et battue sévèrement.

Sur les réseaux sociaux, les internautes ne sont pas restés indifférents.

« C’est ce qui arrive quand des bébés donnent naissance aux bébés », a commenté un internaute.

« Certaines filles ne sont pas prêtes à être des mamans. N’ayez plus de rapports s3xuels non protégés », a réagi un autre.

Lire la suite de l’article sur www.afrikmag.com

Partager

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on telegram
Share on email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Ma vie au quotidien

Les plus lus

Lire aussi