fbpx

Cameroun Actuel

Des députés veulent faire connaître le jour du dépassement

La Suisse a épuisé lundi toutes ses ressources naturelles pour le reste de l’année, mathématiquement parlant. Un « jour de dépassement » dont plusieurs partis vaudois souhaiteraient « marquer » le passage, comme le demande un postulat présenté mardi devant le Grand Conseil.

Déposé par quatre groupes – PS, Vert-e-s, Vert’libéraux, Ensemble à gauche – POP -, le texte invite le Conseil d’Etat à « étudier l’opportunité » de faire connaître chaque année le jour du dépassement et « les enjeux qui lui sont liés », a expliqué Elodie Lopez en présentant ce postulat interpartis, qui passera désormais en commission.

Pour la députée d’Ensemble à gauche, il faudrait par exemple mener « des campagnes d’actions, de communication et de sensibilisation sur le territoire cantonal », notamment sur les lieux de formation. L’idée consiste à « construire une conscience collective », à rendre visible les enjeux liés à la (sur)consommation des ressources naturelles.

Président du Grand Conseil, le Vert’libéral Laurent Miéville a aussi pris la parole, à titre personnel, en début de séance. Il a souligné le « devoir » de la génération actuelle de « renverser » la tendance en matière de dilapidation des ressources. « Nous pouvons le faire. Une opportunité existe, elle est devant nous. Ne la manquons pas », a-t-il déclaré.

Selon le Global Footprint Network, qui calcule chaque année cette date de dépassement, la Suisse « vit à crédit » à partir du 27 mai. Le pays aura consommé, d’ici la fin de l’année, 2,5 fois plus de ressources que la part globalement disponible.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

[…]Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Suivez-nous !

Lire aussi