fbpx

Cameroun Actuel

Danemark: l’incendie dans les bureaux de Novo Nordisk sous contrôle

La Russie a revendiqué mercredi la prise de Klichtchiïvka, dans l’est de l’Ukraine. Il s’agissait de l’une des rares localités que l’armée ukrainienne avait reconquises au cours de son offensive de l’été 2023, qui avait finalement échoué.

Les forces ukrainiennes sont sur la défensive depuis cet échec et manquent de soldats et d’armements, une situation accentuée par les multiples retards de l’aide militaire promise par les Occidentaux, dont les Américains.

En face, les troupes russes ont repris l’initiative et effectuent une lente poussée sur le front oriental, où elles ont enregistré des succès tactiques et se sont emparées d’une série de localités, notamment de la ville-forteresse d’Avdiïvka, en février.

Pas de percée

Cette avancée, au prix de lourdes pertes, ne leur a toutefois pas permis, pour l’heure, de réaliser une véritable percée.

C’est dans cette dynamique que la Russie a annoncé mercredi avoir conquis le village de Klichtchiïvka situé dans la région de Donetsk à environ 5 km au sud de Bakhmout, une ville détruite par les combats et tombée aux mains des Russes en mai 2023 après une bataille de dix mois.

« Les unités du groupe Sud, après des opérations actives, ont libéré la localité de Klichtchiïvka », a déclaré le ministère russe de la Défense dans son rapport quotidien.

Kiev avait annoncé la reconquête de ce village en septembre 2023, pendant sa grande offensive estivale destinée à enfoncer le front dans l’est et le sud, avec l’aide d’armes occidentales, mais qui s’est écrasée sur les défenses russes.

Le 15 mai, Moscou avait également affirmé avoir repris, dans le sud, Robotyné, une localité – complètement détruite – symbolique car elle avait également été l’une des rares à avoir été enlevées au cours de cette offensive.

Le président ukrainien Volodymyr Zelensky a souligné mardi soir que des combats difficiles avaient surtout lieu dans la région de Donetsk.

Le situation dans « le secteur de Pokrovsk et d’autres secteurs de la région de Donetsk – Kramatorsk, Kourakhové – reste extrêmement difficile, la majeure partie des combats s’y déroule actuellement », a-t-il affirmé.

Nouvelle frappe à Kharkiv

L’armée ukrainienne, affaiblie, doit aussi faire face, depuis le 10 mai, à une offensive russe dans la région de Kharkiv (nord-est), où elle a dû dépêcher de précieux renforts.

Mercredi, une attaque de drone sur une voiture de police « en…

[…]Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Suivez-nous !

Lire aussi