Camerounactuel

Covid 19: les services de santé de l’Adamaoua mieux équipés pour y faire face

La délégation régionale de la Santé publique a reçu lundi dernier le matériel de prévention et de prise en charge du Covid-19.

La région de l’Adamaoua ne compte pas encore de cas de Corona virus. Mais n’empêche. Dans la région, plusieurs actions sont menées principalement pour la sensibilisation et la prévention afin de lui barrer la voie. C’est dans cette logique que des mesures ont été prises par la délégation régionale de la Santé publique pour lutter contre le Covid-19.

Ainsi, il a été mis sur pied une équipe d’urgence, les personnels de la santé ont été formés et recyclés, les points de lavage des mains installés à l’entrée de la région et des villes. A cela, il faut ajouter le déploiement des équipes de prévention dans les cinq départements que compte la région.

Pour appuyer davantage ces actions, le gouverneur de la région de l’Adamaoua, Kildadi Taguiéké Boukar a rétrocédé lundi, 13 avril le matériel servant à la prévention et à la prise en charge des personnes atteintes du Covid-19 : masques, bottes, combinaisons, pulvérisateurs, gels hydro alcooliques, et surtout kits de prélèvement. « Ce matériel que nous venons de réceptionner va nous appuyer davantage et faciliter les actions sur le terrain.

Il va également nous permettre d’améliorer la qualité de nos services que ce soit dans les formations sanitaires que dans la gestion des cas suspects. Maintenant, nous sommes parés » a déclaré Dr Yaou Zakari Alhadji, délégué régional de la santé publique, visiblement satisfait.

Après cette séance une concertation s’est tenue dans les services du gouverneur. Il était question d’évaluer les résultats des mesures prises dans le cadre de la sensibilisation.

On aura appris au cours des travaux qu’une quinzaine de millions de francs CFA a été allouée au comité régional de crise pour la prise en charge du Covid-19.

Cet argent servira essentiellement à la recherche active des cas suspects à la prise en charge des malades, à la sensibilisation et à la coordination.

« Nous sommes rassurés avec l’arrivée de ce matériel. Nous allons continuer à accompagner le délégué régional dans cette lutte et nous invitons les chefs traditionnels, les forces vives à donner en temps réel les informations sur les personnes suspectes afin qu’elles soient examinées et en cas de contagion qu’elles soient prises en charge rapidement. C’est pour notre bien à tous » a conclu Kil-dadi Taguieke Boukar à l’issue de la séance de travail.

Source: Cameroon Tribune

Partager

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on telegram
Share on email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Dernières nouvelles