Camerounactuel

Coupe de la Caf : Coton Sport de Garoua tenu en échec à Kinshasa

Unique représentant du Cameroun en compétition africaine cette saison, le club de la rive droite de la Bénoué n’a pas fait mieux qu’un nul (1-1) lors sa deuxième sortie en retard de la phase de groupe face aux congolais de AS Otoho à Kinshasa.

Si près du but ! Mercredi laborieux pour Félix Oukiné et ses camarades qui ont concédé un match nul sous le ciel du Stade des Martyrs. Dès le coup d’envoi du match, sous une canicule, tes poulains du coach Souleymane Aboukar se montrent ambitieux avec une forte possession de balle dans les 15 premières minutes de jeu. Notamment avec AAoïse Nkounkou (15e) et Joël Tombi Atemi (15è) qui manquent d’ouvrir le score. Les congolais soucieux de régaler leur public, mettent fin à la domination des verts et blancs et le match retrouve un équilibre équitable. Rien à se mettre sous la dent, t’arbitre renvoie les 22 acteurs à ta pause.

De retour des vestiaires, le match s’anime de plus en plus avec une forte pression des joueurs d’Alou Barda qui multiplient les offensives avec pour objectif d’imposer ta loi du domicile au club de Garoua. L’entraineur des cotonculteurs constate ta fébrilité de ses joueurs présentant également des signes de fatigue et injecte du sang neuf. Eric AAoursou, Daouada Kamilou, Okoumou Opimbat et Tazo Afuadji font leur entrée sur te terrain pour prendre le dernier quart d’heure de ta seconde partie à leur compte.

Manque de compétition dans les jambes

Les « ambassadeurs » du Cameroun s’offrent quelques occasions et concrétisent celte de ta 59e minute sur batte arrêtée. Le corner bien exécuté d’Okoumou trouve ta tête orienté du défenseur centrale Hervé Ngomo pour l’ouverture du score. Les congolais survottés par leurs supporteurs, ne vont pas se laisser marcher dessus. 07 mn après. Junior Makiesse met fin à la joie des cotonculteurs.

Sur une action bien maîtrisée, l’ancien joueur de l’Aja Auxerre en France abat le portier Tchadien Atlambatnan Gabin de Coton et permet à son équipe de rattraper ta marque. Dans les ultimes minutes de jeu, les joueurs du club fanion de Garoua dévoilent des signes d’un manque de compétition dans les jambes et multiplient les fautes.

C’est le cas d’Ati Goni qui écope d’un carton. Au terme de 90 mn de jeu, tes deux équipes se séparent sur un score de parité.

Le représentant camerounais va poursuivre son séjour en terre congolaise pour un duel haut de gamme dimanche prochain. Le club du septentrion croise le fer contre la meilleure équipe congolaise, le Tout Puissant Mazembe (Tpm) dans le cadre de la troisième journée de ta compétition.

Le Tpm a pour ambition de laver l’affront (2-1) subit lors de sa deuxième sortie dimanche dernier face aux Egyptiens de Al AAarsy. Les Camerounais 2ème de leur groupe avec deux points ont à cœur d’arracher tes trois précieux points en jeu pour une place confortable dans le groupe C où ils évoluent. De tels enjeux augurent un match étincelant.

Régler les automatismes

interrogé lors de la conférence d’après match, le coach Aboubakar Souleymane n’a pas manqué de justifier ta piètre performance de ses joueurs par l’absence du championnat. «Depuis près de 05 mois voire plus, le championnat n’existe pas chez nous. C’est à base de ce dernier que nous réglons des automatismes pour avoir des joueurs compétitifs. Raison pour laquelle nous avons eu tant de difficultés », a avoué l’entraineur face à la presse.

Et de poursuivre, « On m’a fait comprendre que le championnat commence d’ici deux ou trois semaines. Mais entretemps nous sommes en compétition africaine et il faut continuer de travailler parce que nous croisons des équipes bien affûtées. Seuls nos matchs amicaux ne suffisent pas pour juger le niveau des enfants. Nous avons encore deux ou trois matchs. Certes la mayonnaise tarde à prendre, le grand Coton va retrouver ses marques », a-t-il ajouté.

Le Messager

Partager

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on telegram
Share on email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Dernières nouvelles

Lire aussi

No Content Available