Camerounactuel

Contrefaçon: 210 cartons de fausse chloroquine saisis à Ngaoundéré

Le coup de filet a été réalisé par les éléments de la douane dimanche, 19 avril dernier à l’entrée de la région de l’Adamaoua dans l’arrondissement de Mbé.

Les contrebandiers ont désormais du mal à passer entre les mailles des filets des éléments de la douane de la région de l’Adamaoua. Dimanche dernier, c’est un camion fourgon, immatriculé LT 924 JB transportant cette fois de faux médicaments en l’occurrence de la chloroquine 100 mg qui a été stoppé par les gabelous à l’entrée de la région du château d’eau du Cameroun. « Nous avons reçu une alerte de la fédération mondiale des douanes.

Une information relayée par la direction générale des douanes à notre niveau. Suite à cela, nous avons pris des dispositions pour filer la cargaison qui est partie de Kousséri pour Ngaoundéré. A Mbé, les éléments en poste étaient déjà en état d’alerte. Après vérification, on a découvert 210 cartons contenant de la chloroquine falsifiée », a confié l’officier de douane, Epoh Mbappé.

Après cette capture, le camion a été conduit au secteur des douanes de l’Adamaoua. Puis le contenu a été stocké dans un magasin pour destruction. Pour les responsables des douanes, la répression va se poursuivre dans la région pour limiter les trafics.

« Les saisies des produits prohibés et des marchandises non dédouanées sont devenues notre priorité. Nous allons faire le maximum d’efforts pour éradiquer ce fléau qui tue l’économie camerounaise. Ceci dans la mesure où ces faux produits inondent le Sud du pays », a ajouté Norbert Ahidjo, chef de secteur des douanes de l’Adamaoua.

Il indique par ailleurs que cette fausse chloroquine est impropre à la consommation et par conséquent dangereuse pour la santé des Camerounais. Ces cartons saisis seront détruits en temps opportun et les contrebandiers traduits devant la justice pour répondre de leurs actes.

Source: Cameroon Tribune

Partager

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on telegram
Share on email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Dernières nouvelles