Camerounactuel

Cameroun : ce fonctionnaire cumule près de 10 postes à lui seul

L’ancien directeur de la publication du quotidien Le Messager, Alex Gustave Azebaze, déplore une gouvernance qui plombe l’efficacité de l’Etat.

La nomination de Blaise Moussa au poste de directeur général de CAMWATER a beaucoup fait parler peu après l’annonce de sa promotion. Certains voyaient d’un mauvais œil le fait qu’il occupe une fonction supplémentaire après celles de directeur des affaires générales du ministère de la fonction publique et de la réforme administrative et de président du conseil d’administration de la SONAMINES.

Il a été déchargé de la dernière fonction citée par le président de la République dans un décret lu au journal de 17 heures du Poste National de la CRTV le 30 Septembre 2022. Ce qui n’a pas empêché une certaine opinion de continuer à le présenter comme un « cumulard ». Ce n’est pas l’avis du journaliste Alex Gustave Azebaze.

Dans une publication Facebook intitulée « Cameroun, gouvernance: le cumulard ce n’est pas Blaise Moussa mais Simo Njonou », l’ancien directeur de publication du journal Le Messager déclare qu’il y a dans le pays un plus gros cumulard.

« Certains allèguent des cumuls supposés de Blaise Moussa, le Dag du ministère de la fonction publique nommé ce jour DG de Camwater en remplacement de Gervais Bolenga. Personnellement, je ne vois pas en quoi. Déchargé ce même jour de ses fonctions de PCA de la Sonamines, le collaborateur de Joseph Le n’exercera plus ses responsabilités au sein de son ministère (fonction publique). Un intérimaire devrait assurer ses responsabilités en attendant que le PM désigne son remplaçant. Par contre si l’on était si attentif, on se souviendrait depuis au moins 3 ans que M. Simo Njonou, l’actuel Dg de la Sonara était déjà PCA du Port autonome de Kribi (PAK) quand un décret de Paul Biya le nommait à Limbe. Plus, il cumule près d’une dizaine d’autres responsabilités au sein de l’État. Des responsabilités pas du tout honorifiques ! », rappelle notre confrère.

Selon lui « M. SIMO NJONOU Jean Paul est à la fois :

1- Président de la Commission interne de passation de marché de l’unité opérationnelle du projet d’aménagement hydroélectrique de Memve’ele;
2- Membre de la Commission spéciale des marchés du comité de pilotage et de suivi de pipelines à la SNH;
3- Membre du conseil d’administration de la BEAC;
4-Membre du conseil d’administration de l’EDC;
5- Membre du conseil d’administration de l’ISSEA;
6- Membre du comité de gestion du fonds de développement de la Cemac;
7- Membre du comité monétaire et financier national;
8- Membre du conseil national de crédit,
…etc.
Soit au total 10 postes à lui seul
», conclut-il.

« Faut-il croire que cette même présidence de la république ne se souvient pas des cumuls de son collaborateur Jp Simo Njonou ? Après l’on s’étonnera de l’inefficacité de l’État du Cameroun », déplore l’homme de média.

Partager

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on telegram
Share on email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Dernières nouvelles

Les plus lus

Lire aussi