fbpx

Cameroun Actuel

Cameroun : 138 projets présélectionnés dans le cadre de l’initiative Farm

Au terme de cet appel à manifestation d’intérêt, au total 662 dossiers ont été réceptionnés par le Gicam. À raison de 496 demandes relevant des 5 secteurs prioritaires retenus dans l’agriculture (production de vitro plants de banane et de pomme de terre, productions agricoles diverses de soja, maïs, manioc, banane plantain, sorgho etc…), et l’élevage (pêche industrielle, et aquaculture commerciale, élevage de parentaux en aviculture, commercialisation de la viande bovine). Soit 75% des dossiers. 

« Ce programme souhaitait identifier des projets de taille moyenne d’un coût compris entre 350 millions de FCFA et 3,5 milliards de FCFA », a indiqué Aline Valérie Mbono, la Directrice exécutive du Gicam, au cours du Forum de de l’investissement privé dans l’agriculture et l’élevage au Cameroun, auquel ont pris part, Gabriel Mbairobe, le ministre de l’Agriculture et du développement rural (Minader), et le Dr. Taïga, celui de l’Elevage des pêches et des industries animales (Minepia).

Les projets dont la valeur est estimée à un montant de moins de 100 millions de FCFA enregistrent un taux de présélection de 100 millions de FCFA. Les dossiers de projets pré-retenus d’un montant d’au moins 350 millions de FCFA enregistrent un taux de 33%. 15% pour ceux dont le montant varie entre 100 millions et 350 millions de FCFA, et 3% pour les projets présélectionnés d’une valeur de plus 3,5 milliards de FCFA.

« Il faut saluer le dynamisme des entrepreneurs camerounais et la qualité des dossiers qui nous ont été transmis (…). Former des champions nationaux a toujours été le crédo du Gicam et nous voyons-là dans les domaines agricole et agro-industriel, une formidable opportunité de le faire. Ce forum est l’occasion de mettre en perspective et finalement d’aligner les opportunités du Gouvernement avec les véritables besoins des promoteurs afin de dégager une feuille de route efficace et puissante avec une obligation de résultats », a réagi Célestin Tawamba, le Président du Gicam.

Dans le cadre des accords signés entre le gouvernement Camerounais et le patronat Camerounais d’une part, le Medef International  (Mouvement des entreprises de France) et l’Alliance pour l’agriculture, l’élevage, l’aquaculture en Afrique (Alfa), le Minader, le Minepia, et le Gicam se sont accordés sur des critères de présélections précis : le niveau de maturité du projet (14% des projets), les projets en cours de lancement (22%), l’idée du projet (14%), l’extension et le développement d’un projet déjà opérationnel (47%), et l’étude de faisabilité (14%). Par régions, le Centre s’adjuge 28% des projets présélectionnés, le Littoral (19%), l’Ouest (16%), l’Est (10%), l’Adamaoua (10%), le Sud (4%), l’Extrême-Nord (3%), et le Nord (2%).

Eco Matin

Laisser un commentaire

Dernières nouvelles

Ma vie au quotidien