Camerounactuel

Bertoua : des riverains sommés de libérer 67ha du domaine public

Cette décision est contenue dans un communiqué signé le 17 janvier par le préfet du département du Lom-et-Djerem, Joseph Oum II.

Soixante-sept hectares. C’est la superficie illégalement occupée par des riverains sur le site abritant les logements sociaux au lieu-dit Birpondo dans I’arrondissement de Bertoua 1er, informe Joseph Oum Il.

Selon le chef de terre de l’arrondissement du Lom-et-Djerem, ces occupants « irréguliers » ont deux mois à compter du 17 janvier pour libérer cet espace appartenant au domaine public. Ainsi, l’État se réserve « de recourir à tout moyen de droit pour préserver son patrimoine foncier et domanial sur le site », a-t-il ajouté.

A en croire l’administrateur civil, cet espace est morcelé en partie au profit du ministère de l’habitat et du développement urbain (MINHDU) et du ministère de la santé publique (MINSANTE) dans le cadre du Plan d’urgence triennal (PLANUT). Ce programme a pour objectif, le renforcement des performances de l’économie nationale et l’amélioration des conditions de vie des populations camerounaises.

Les secteurs concernés par le PLaNUT sont : l’aménagement urbain, l’habitat, la santé, l’agriculture, l’élevage, les infrastructures routières, l’eau, l’énergie et la sécurité. Il fait appel à 9 maîtres d’ouvrages pour sa mise en œuvre. Il s’agit du MINEPAT, du MINTP, du MINADER, du MINSANTE, du MINEE, du MINEPIA, du MINHDU, du SED et du DGSN.

O Camer

Partager

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on telegram
Share on email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Ma vie au quotidien

Les plus lus

Lire aussi