fbpx

Cameroun Actuel

Avis de recherche : le Diocèse d’Obala lance un appel pour retrouver l’Abbé Ignace Assigna Mvondo

Diocèse d'Obala

Le diocèse d’Obala est en émoi suite à la disparition de l’abbé Ignace Assigna Mvondo, annoncée ce jeudi 23 mai 2024. Dans un avis de recherche publié par le chancelier du diocèse, l’abbé Maxime Trésor Mvilongo Ateba, il est indiqué que le prêtre a quitté son domicile à Nkomoutou le lundi 13 mai 2024 pour se rendre à Nsimalen pour une veillée de prière. Le lendemain, il a célébré la messe à la chapelle Nazareth à Mimetala, et depuis, il n’a plus donné signe de vie.

Le diocèse d’Obala, situé dans la région du Centre au Cameroun et couvrant les départements de la Lékié et de la Haute Sanaga, appelle toute personne ayant aperçu l’abbé Mvondo ou disposant d’informations sur sa localisation à contacter immédiatement les autorités diocésaines. « Cela nous rendra un précieux service », peut-on lire dans l’avis de recherche.

Ordonné prêtre le 16 juillet 2003, l’abbé Ignace Assigna Mvondo est non seulement un homme de foi mais aussi un ingénieur formé à Polytechnique pendant cinq ans avant de se consacrer entièrement à sa vocation religieuse en suivant huit années de formation au séminaire. Son dévouement au service de l’Église d’Obala et son engagement auprès des fidèles sont largement reconnus.

Le Diocèse d’Obala, créé en 1987 par division de l’archidiocèse de Yaoundé, est actuellement administré par Mgr Sosthène Léopold Bayémi Matjei depuis 2010. Il s’étend sur une superficie de 14 849 km² et compte une population d’environ 800 000 habitants, composée majoritairement des groupes ethniques Bamvélé, Yessoum, Eton et Manguissa, ainsi que de communautés venant d’autres régions du Cameroun.

La disparition de l’abbé Mvondo a suscité une vive inquiétude parmi les fidèles et les autorités religieuses. Le diocèse espère que cet appel permettra de retrouver rapidement le prêtre disparu, afin qu’il puisse continuer à servir la communauté avec la même dévotion et le même dévouement qui le caractérisent.

Toute personne ayant des informations est priée de contacter le diocèse d’Obala ou les autorités locales.

Ignace Assigna Mvondo, Cameroun Actuel

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Suivez-nous !

Lire aussi