fbpx

Cameroun Actuel

Affaire des 60 millions des rideaux : le président du Conseil régional du Sud se rétracte

Dénoncé et mis sous la pression par les citoyens, le conseil régional du Sud vient d’annuler l’appel d’offre d’achat et d’installation des rideaux, objet de la discorde.

La décision a été signée lundi dernier; elle annule les effets de l’appel d’offres querellé. Ladite décision se trouve dans le système intégré de gestion ouverte et multi plate formes des marchés publics. La décision du président du conseil régional du Sud, monsieur Emmanuel MVE ELEMVA, comporte deux articles.

Le premier porte annulation de «l’appel d’offres n°000009/AONO/RS/CRS/CIPM/2021 du 06 Décembre 2021 relatif à la fourniture et installation des rideaux dans les bureaux des responsables du conseil régional du Sud et son additif du 13 Janvier»; le second autorise l’enregistrement et la communication de ladite décision.

Cette décision survient après une fronde entre les citoyens et le bureau du conseil régional qui défendait bec et ongle «le butin».

Après les dénonciations dans les réseaux sociaux relayées par la presse classique, c’est d’abord le directeur de la communication qui est monté au créneau par «un communiqué de presse Mise au point», qualifiant le sujet d’une «cette Cabale gratuite aux fins inavouées»; ensuite, le président lui-même a renchéri, dans les colonnes d’une presse écrite, montrant qu’« Un malin prend plaisir à vouloir me salir avec une affaire de 60 millions de FCFA », tout en vantant ses relations avec «la très haute hiérarchie du partie».

Plusieurs s’interrogent sur ce revirement de monsieur le président du conseil régional qui semblait narguer tous ceux qui voulait son attention sur cette gabegie.

L’Avis d’Appel d’Offre National ouvert en procédure d’urgence n°000009/AONO/RS/CRS/CIPM/2021 du 6/12/2021 relatif à la fourniture et l’installation des Rideaux dans les Bureaux du Conseil Régional du Sud, était évalué au montant de 59 987 812 FCFA, paru dans le Journal des Marchés Publics de l’ARMP du 13 janvier 2022.

Cet avis d’appel d’offre a fait l’objet de violentes critiques de la société civile. Le président du conseil régional Emmanuel MVE ELEMVA et son directeur de la communication se sont battus à se défendre, trouvant que les dénonciateurs étaient animés des motivations de jalousie. Peut-être, sont- ils revenus à la raison, ou alors ont juste été sommés d’en haut de retirer ce marché public.

La Nouvelle Expression

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Suivez-nous !

Lire aussi