fbpx

Cameroun Actuel

Actes de carrière : le Minfi prescrit la gratuité du bulletin de solde

Le message a été répercuté le 14 octobre dernier, au cours d’un séminaire de formation des responsables des établissements de crédit et des bureaux de poste.

L‘Etat poursuit sa politique de digitalisation du service public. Après plus de deux ans d’expérimentation, le ministère des Finances (Minfi) vient officiellement de lancer la plateforme numérique dénommée E-bulletin.

L’étape de la sensibilisation achevée, le gouvernement a initié, le 14 octobre dernier, des séminaires de formation des responsables des établissements de crédit et des bureaux de poste, sur les modalités de consultation et d’impression des bulletins de solde et des attestations d’immatriculation.

Dans son allocution de circonstance, Naseri Paul Bea a précisé que l’opération vise à « mettre les usagers à l’abri des déplacements onéreux, vers les différents centres des impôts de la République, en rendant plus fluide l’obtention de ladite attestation, mais également à donner la possibilité aux banques d’en éditer pour leur clients ».

Concrètement, il est désormais possible pour les agents d’Etat, à partir d’une connexion internet sur un ordinateur, une tablette ou encore un Smartphone, d’obtenir leurs attestations d’immatriculation en ligne.

Cette application numérique a le mérite de faire gagner du temps et de l’argent aux usagers qui jusqu’ici payaient pour l’obtention de ce document. Désormais, il suffit juste à chaque agent public de créer un profil avec des informations personnelles.

De façon pratique, la nouvelle application développée par le Minfi permet à chaque fonctionnaire de s’identifier de façon unique à partir de son login (matricule) et de son mot de passe pour pouvoir accéder à l’espace qui lui offre la possibilité de consulter et d’imprimer son bulletin de solde et ou son attestation d’immatriculation.

Cette révolution va permettre à l’Etat de gagner en efficacité et va mettre fin non seulement à la corruption, mais aussi aux longs rangs observés devant les services du ministère des finances.

« Cela est devenu une source de gain pour certaines personnes qui impriment les bulletins de solde moyennant de l’argent, contribuant à développer la corruption. Pourtant, obtenir le bulletin de solde devrait être un service gratuit », peut-on lire sur la page officielle de la Direction Générale des Impôts (DGI).

Défis Actuels

Laisser un commentaire

Dernières nouvelles

Ma vie au quotidien