Camerounactuel

Un réparateur de téléphones condamné à 14 ans de prison pour avoir publié des photos de femmes nues sur les réseaux sociaux

Au Ghana, un réparateur de téléphones de 22 ans a été condamné à 14 ans de prison pour avoir partagé des photos intimes d’une femme libanaise sur les réseaux sociaux.

Le tribunal présidé par Mme Sedinam Awo Balokah a reconnu Doga coupable sur son plaidoyer et l’a condamné à 12 ans pour extorsion sexuelle.

L’inspecteur en chef du procureur de l’État, Maxwell Lanyo, a déclaré au tribunal que le jeune homme avait été engagé le 9 juin pour déverrouiller le téléphone de la femme libanaise basée à Accra, rapporte Ghanaweb.

Le procureur a déclaré qu’en déverrouillant le téléphone, Doga est entrée dans la mémoire du téléphone de la plaignante et a vu ses photos nues.

Il a déclaré que Doga avait envoyé les photos à la plaignante et lui avait demandé de l’argent.

L’accusation a déclaré que la plaignante avait alors bloqué Doga sur son téléphone.

Il a déclaré que Doga avait ensuite publié les photos nues du plaignant sur Facebook et Messenger.

Les nouvelles lois ghanéennes sur la cybersécurité, introduites il y a deux ans, ont criminalisé la publication de nus à des fins de vengeance ou de chantage avec une peine de prison comprise entre cinq et 25 ans.

Partager

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on telegram
Share on email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Dernières nouvelles