fbpx

Cameroun Actuel

Tout savoir sur la suspension de Canal+ Elles au Cameroun

Le Conseil national de la Communication (CNC) a récemment annoncé la suspension de la diffusion de la chaîne Canal+ Elles sur le bouquet de Canal+ au Cameroun. Cette décision fait suite à la diffusion de contenus jugés controversés par le CNC, qui estime que ces programmes véhiculent des pratiques homosexuelles contraires aux lois en vigueur dans le pays.

Après avoir adressé une mise en demeure à Canal+ Elles et organisé plusieurs rencontres avec les responsables de la chaîne, le CNC a pris cette mesure drastique de suspension jusqu’à nouvel ordre. Cette action vise à faire respecter les lois camerounaises et à préserver les valeurs culturelles du pays.

Canal+ Elles est une chaîne qui cible principalement un public féminin et propose des contenus variés. Cependant, certains de ces programmes ont été jugés inappropriés par le CNC en raison de leur représentation des pratiques homosexuelles.

Il est important de souligner que cette suspension est une décision du CNC, qui est l’organe de régulation des médias au Cameroun. Cette mesure vise à maintenir un environnement médiatique conforme aux lois et aux valeurs du pays.

La suspension de Canal+ Elles soulève des débats sur la liberté d’expression et la diversité des médias au Cameroun. Certains soutiennent la décision du CNC, arguant que les contenus incriminés vont à l’encontre des normes culturelles et légales du pays. D’autres, en revanche, estiment que cette suspension porte atteinte à la liberté d’expression et à la diversité des opinions.

Communiqué :

Le Président du Conseil National de la Communication porte à la connaissance de l’opinion publique que depuis un certain temps, le CNC a constaté la récurrence de la diffusion dans certaines chaînes du bouquet CANAL PLUS INTERNATIONAL reçu au Cameroun, des programmes véhiculant des pratiques obscènes à tendance homosexuelle et portant de ce fait atteinte aux lois et valeurs de la République.

Après une première mise en garde inscrite dans son communiqué du 12 juin 2023, le Conseil a entamé des concertations avec les responsables du groupe CANAL PLUS INTERNATIONAL aux fins de solutions appropriées. Au terme de cette démarche, CANAL PLUS INTERNATIONAL s’est formellement engagé à mettre en œuvre un train de mesures correctives, telles que l’incitation à l’usage du code parental à travers un spot audiovisuel cosigné par CANAL PLUS INTERNATIONAL et le CNC, ou la révision des programmes de l’opérateur international pour les conformer aux lois et aux coutumes de notre pays.

Mais en dépit de cet engagement demeuré à ce jour sans effet, la pratique sus- décriée s’est poursuivie, essentiellement à travers la chaine CANAL PLUS ELLES.

Compte tenu de ce qui précède et dans le but de mettre un terme aux programmes ci-dessus dénoncés, qui promeuvent des pratiques contraires à nos lois, ainsi qu’à nos mœurs et coutumes.

Le Conseil National de la Communication a, par correspondance séparée de ce jour, demandé à l’opérateur de télédistribution CANAL PLUS INTERNATIONAL de suspendre sans délai et jusqu’à nouvel avis de ses bouquets reçus au Cameroun la diffusion de la chaîne dénommée CANAL PLUS ELLES.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Suivez-nous !

Lire aussi