fbpx

Cameroun Actuel

Temenos annonce l’arrivée en mai de son nouveau patron

Temenos annonce l’arrivée du Français Jean-Pierre Brulard comme directeur général au 1er mai en marge de ses résultats trimestriels, plus d’un an après le départ abrupt de Max Chuard.

M. Brulard possède « une solide expérience dans les ventes et la direction commerciale au sein d’entreprises actives dans les logiciels, les infrastructures et les technologies », a indiqué mardi l’éditeur genevois de logiciels bancaires dans un communiqué. Il a notamment travaillé pour l’américain VMWare, basé en Californie et racheté par Broadcom l’an dernier.

Andreas Andreades, qui occupait le poste de CEO à titre intérimaire depuis janvier 2023, se retirera de Temenos après 25 ans de service, dont 11 ans comme président exécutif.

« Les modalités liées à la rémunération seront communiquées en temps utiles », précise le document.

Impact du rapport d’Hindenburg

De janvier à mars, le chiffre d’affaires de Temenos a légèrement progressé de 1% à 229,9 millions de dollars. Celui issu des licences a décru de 8% à 84 millions. L’entreprise reconnaît que « l’allongement temporaire des cycles de ventes dû aux allégations de ventes à découvert en février dernier, a eu un impact sur les signatures au premier trimestre 2024 ».

Il y a deux mois, un rapport au vitriol sur les pratiques commerciales et comptables du genevois signé par le vendeur à découvert new-yorkais Hindenburg Research a fait chuter lourdement l’action à la Bourse suisse. En réponse, Temenos a affirmé mi-avril que les affirmations seraient inexactes et les états financiers restituent correctement la situation financière de l’entreprise, se basant sur un rapport d’enquête.

Sur les trois premiers mois de l’année, les recettes provenant de la maintenance ont crû de 10% à 112,7 millions. Celles résultant des sevices ont pris 1% à 33,1 millions. Le portefeuille en développement « a continué à croître en dépit d’un environnement de ventes difficile ».

Côté rentabilité, le résultat d’exploitation (Ebit) s’est établi à 72,9 millions, en amélioration de 9%, pour une marge correspondante de 31,7% après 29,7% un an plus tôt.

Le bénéfice par action, un indicateur scruté par les marchés, s’est affiché à 0,73 dollar, après 0,69, soit un gain de 6%.

La copie s’avère plutôt meilleure que le consensus AWP, à l’exception du chiffre d’affaires inférieur aux estimations les plus pessimistes des analystes consultés.

Temenos confirme…

[…]Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Suivez-nous !

Lire aussi