Camerounactuel

Tchad : 262 personnes condamnées à des peines d’emprisonnement pour la participation aux manifestations violentes

Quleque 262 personnes ont été condamnées à des peines d’emprisonnement fermes allant de deux à trois ans pour avoir participé aux manifestations violentes du 20 octobre dernier au Tchad, a annoncé le procureur de la République, Moussa Wade Djibrine, cité lundi par un média local.

80 autres manifestants ont été condamnés à des peines de sursis de 12 à 24 mois, tandis que 59 autres ont été déclarés non coupables et relâchés au bénéfice du doute, a-t-il ajouté.

Les manifestations du 20 octobre, à l’appel de partis politiques et d’organisations de la société civile opposés à la transition dirigée par le général Mahamat Idriss Déby Itno, ont occasionné environ 50 morts et plus de 300 blessés, selon un bilan fourni par le Premier ministre de transition, Saleh Kebzabo.

« Ce n’est pas une marche, mais il s’agit d’une insurrection qui vise à s’emparer du pouvoir par la force », a déclaré M. Kebzabo qui a affirmé que le gouvernement « fera régner l’ordre et ne tolèrera plus aucune dérive ».

Xinhua

Partager

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on telegram
Share on email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Ma vie au quotidien

Les plus lus

Lire aussi