fbpx

Cameroun Actuel

Retour remarqué du SDF lors de la Fête nationale dans les régions anglophones du Cameroun

Le Social Democratic Front (SDF), longtemps figure principale de l’opposition au Cameroun, a marqué un retour significatif lors des célébrations du 20 mai dans les deux régions anglophones du pays. Pour la première fois depuis le début de la crise anglophone, les militants du SDF ont participé activement aux festivités nationales, attirant une attention particulière dans les zones touchées par le conflit.

Vêtus des couleurs emblématiques vert et blanc du parti, les militants ont pris part à des marches civiles à Buea, siège institutionnel de la région du Sud-Ouest, ainsi qu’à Mbengwi et Santa, dans le Nord-Ouest. Cette présence marquait un événement historique, le SDF n’ayant pas participé publiquement à de telles activités dans ces régions depuis le début de l’escalade de la crise en 2016.

Depuis ses débuts, le SDF a régulièrement accusé le gouvernement de Yaoundé d’être responsable de l’aggravation de la crise anglophone. Selon le parti, les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest échappent largement au contrôle gouvernemental, malgré les efforts déployés par les autorités pour rétablir l’ordre.

Les troubles dans ces régions anglophones ont débuté en octobre 2017, lorsque des groupes séparatistes ont symboliquement proclamé l’indépendance des territoires du Nord-Ouest et du Sud-Ouest. Depuis lors, la situation s’est intensifiée, avec une augmentation des affrontements armés et la prolifération de diverses factions sur le terrain.

En réponse à cette escalade, le gouvernement a renforcé sa présence militaire, mais cela n’a pas suffi à dissuader les séparatistes, qui ont élargi leurs cibles des symboles de l’État aux civils, aux soldats et à ceux soupçonnés de soutenir les autorités.

Le retour du SDF lors des festivités du 20 mai revêt donc une signification particulière, mettant en lumière les tensions persistantes et les défis socio-politiques auxquels le Cameroun est confronté dans ses régions anglophones. Cette participation marque également une tentative du parti de réaffirmer son engagement en faveur du dialogue et de la résolution pacifique des conflits dans le pays.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Suivez-nous !

Lire aussi