Camerounactuel

République centrafricaine : le gouvernement suspend les activités minières dans deux de ses provinces

Le gouvernement centrafricain a suspendu les opérations minières dans la Vakaga et la Bamingui-Bangoran, deux provinces voisines du nord du pays, selon un communiqué publié lundi par le ministère des Mines et de la Géologie.

Le ministre Rufin Benam Beltoungou a attribué la suspension à la présence importante de personnes armées sur divers sites miniers, à l’exploitation anarchique et à la pollution de l’écosystème par l’utilisation d’équipements miniers. Les produits chimiques ne sont pas homologués.

Le secteur minier en République centrafricaine peine à reprendre complètement ses activités depuis que le pays a connu une crise militaro-politique en 2013. L’exportation de métaux borde l’Afrique centrale en raison de la présence de groupes armés occupant des sites miniers.

En collaboration avec des experts du processus de Kimberley, le gouvernement centrafricain a pris des mesures dans la chaîne des opérations minières, permettant la levée partielle des sanctions pour certaines régions du pays.

Bien que l’extraction de diamants et d’or ait repris dans certaines zones du pays déclarées zones vertes en 2017, certains facteurs continuent d’impacter le développement du secteur, qui est un pilier important de l’économie centrafricaine.

Partager

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on telegram
Share on email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Dernières nouvelles

Les plus lus

Lire aussi