fbpx

Cameroun Actuel

Procès sur l’affaire des 70 enfants morts après avoir consommé un sirop contre la toux en Gambie

Le procès sur l’affaire des 70 enfants décédés en 2022 après avoir consommé un sirop contre la toux a repris au tribunal de grande instance de Banjul en Gambie. Les autorités sanitaires gambiennes, représentées par le ministère de la Santé et l’Autorité nationale de régulation du médicament, sont accusées de ne pas avoir respecté la loi en n’effectuant pas un contrôle approfondi des médicaments importés.

Selon les études réalisées sur les échantillons, les médicaments incriminés, fabriqués en Inde, contenaient plusieurs substances toxiques. Une commission d’enquête de la présidence gambienne a conclu que les enfants étaient décédés des suites d’insuffisances rénales.

Les familles des victimes ont décidé d’engager des poursuites judiciaires pour demander justice. Elles reprochent aux autorités sanitaires de ne pas avoir pris les mesures nécessaires pour assurer la sécurité des médicaments importés. En effet, le pays ne disposait pas des moyens nécessaires pour tester ces produits.

Ce procès met en lumière l’importance du contrôle et de la réglementation des médicaments importés. Il souligne également la nécessité pour les autorités sanitaires de respecter les lois en vigueur afin de garantir la sécurité des patients. Espérons que cette affaire servira de leçon et conduira à des améliorations dans le système de contrôle des médicaments en Gambie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Suivez-nous !

Lire aussi