fbpx

Cameroun Actuel

Plus de lapins en chocolat et « self-boarding » à Genève-Cointrin

Des normes supplémentaires s’appliquent aux véhicules à partir de lundi. Les nouvelles voitures doivent être équipées de systèmes d’assistance à la conduite et d’un enregistreur de données d’accidents, les nouveaux vélos électriques rapides d’un compteur de vitesse.

Avec ces décisions prises à la fin décembre, le Conseil fédéral veut s’assurer que les nouveaux véhicules disposent des systèmes de sécurité les plus récents.

Les systèmes d’assistance à la conduite prescrits à partir du 1er avril servent par exemple à avertir de la fatigue et des distractions, mais aussi à effectuer des freinages d’urgence automatiques en cas de danger. Ils assistent aussi pendant les marches arrière et les manoeuvres.

Protection des piétons

Des éléments de carrosserie améliorés, également prescrits à partir de ce lundi, doivent veiller à ce que le choc soit moins violent en cas d’accident, ce qui devrait mieux protéger les piétons et les cyclistes.

Les chauffeurs de camions et de bus doivent disposer d’un meilleur champ de vision dans les angles morts à l’avant et sur les côtés du véhicule. Les cars de tourisme et les bus doivent eux répondre à des exigences plus élevées en matière de protection contre le retournement et les incendies.

Tachymètres pour les vélos électriques rapides

Les vélos électriques rapides devront quant à eux être équipés d’un compteur de vitesse dès ce lundi. Il s’agit d’engins avec assistance au pédalage pouvant aller jusqu’à 45 km/h. En cas de conduite sans cet appareil, une amende de 20 francs est prévue.

« Trop souvent, les cyclistes sous-estiment leur vitesse. C’est en particulier le cas des personnes au guidon d’un e-bike rapide qui parfois, sans s’en rendre compte, dépassent la limite dans les zones 20 ou 30 km/h », commente Michael Rytz, expert en sécurité routière à l’Association transports et environnement (ATE).

« Le respect de la limitation de vitesse est toutefois essentiel à la coexistence et à la sécurité des personnes qui empruntent ces zones. Pouvoir constater sa vitesse y contribuera certainement », ajoute-t-il.

L’obligation d’équiper les vélos électriques rapides d’un tachymètre ne s’applique dans un premier temps qu’aux nouveaux vélos vendus à partir d’avril, précise le Touring Club Suisse (TCS). Les véhicules déjà en circulation devront en être équipés d’ici avril 2027.

Cet article a été publié automatiquement….

[…]Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Suivez-nous !

Lire aussi