fbpx

Cameroun Actuel

Plaintes contre Paul Biya et Ferdinand Ngoh Ngoh : le député Jean Michel Nintcheu passe à l’action

Jean Michel Nintcheu

Le député et président du Front pour le Changement, l’honorable Jean Michel Nintcheu, a récemment déposé deux plaintes au tribunal de première instance du Mfoundi, visant le président camerounais Paul Biya et le secrétaire général à la présidence Ferdinand Ngoh Ngoh.

Les accusations portées par l’honorable Nintcheu soulèvent des questions cruciales concernant le cumul des fonctions de Paul Biya en tant que président de la République et président du RDPC, le parti au pouvoir, en violation des textes de loi. En parallèle, Ferdinand Ngoh Ngoh est accusé d’usurpation de fonction.

Pour Jean Michel Nintcheu, le président Paul Biya aurait violé son serment de défendre tous les Camerounais sans distinction, en présidant aux destinées d’une organisation partisane comme le RDPC, dont il est le président.

La plainte contre Ferdinand Ngoh Ngoh met en lumière l’accusation d’une délégation de signature qui déborderait sur une délégation de pouvoir. Selon Jean Robert Wafo, cadre du FCC, le SGPR adresse directement des directives aux ministres, semblant ainsi agir comme leur supérieur.

Les deux plaintes ont été acceptées par le tribunal, et les deux accusés sont convoqués pour le 23 mai prochain pour la première audience. Cette affaire retient déjà l’attention de la sphère politique camerounaise et sera suivie de près par la population.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Suivez-nous !

Lire aussi