fbpx

Cameroun Actuel

Paul Biya toujours soutenu après 41 ans de pouvoir : les Élites de l’Est lui promettent un succès retentissant en 2025

Paul Biya

Après 41 ans au pouvoir, le Président Paul Biya continue de recevoir des promesses de « soutien total » et de « succès retentissant » pour les élections de 2025, alors que certaines élites de la région de l’Est, dirigées par le Ministre Joseph Le, déclarent qu’il est leur candidat.

Joseph Le, qui est le Ministre de la Fonction Publique et de la Réforme Administrative, a promis un soutien indéfectible au Président Biya pour le remercier de la récente construction d’un hôpital de référence à Bertoua, chef-lieu de la région de l’Est.

Cet hôpital, désormais la plus grande structure de santé de la région, a été inauguré la semaine dernière par le Chef du Gouvernement, le Premier Ministre Joseph Dion Ngute.

Pour avoir réalisé ce projet hospitalier, le Président Paul Biya, âgé de 91 ans et ayant servi pendant 41 ans, devrait, selon Joseph Le, diriger à nouveau le Cameroun.

« Au nom de la Plateforme de Développement de l’Est, nous tenons à exprimer notre sincère gratitude au Chef de l’État, S.E. Paul Biya, pour cette nouvelle matérialisation de la politique des Grandes Opportunités, » a écrit le Ministre Le sur X (anciennement Twitter).

« Soutien total et succès retentissant aux prochaines élections, » a-t-il ajouté.

Les Camerounais sont attendus aux urnes l’année prochaine pour les élections présidentielles, législatives et municipales.

Le Président Paul Biya, qui est le candidat naturel du parti au pouvoir, le RDPC, a reçu de nombreux appels de militants et de sympathisants pour se représenter.

Le Président Biya n’a pas encore fait connaître ses intentions quant à savoir s’il se portera candidat à sa réélection ou non.

Ainsi, s’il décide de se représenter, ses partisans de la région de l’Est sont déjà prêts à le soutenir.

La récente inauguration du Centre Hospitalier Régional de Bertoua fait suite à des inaugurations similaires dans les régions de l’Extrême-Nord, de l’Ouest et du Sud.

Cela fait partie d’une politique gouvernementale visant à améliorer les soins de santé dans le pays, mais les fanatiques du RDPC l’utilisent désormais comme un succès de leur parti.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Suivez-nous !

Lire aussi