Camerounactuel

Nyong-et-Kelle : La Belgique va construire une mini-centrale hydroélectrique à Biyouha

Le coût de la mini-centrale hydroélectrique qui sera construite par l’entreprise Turbulent NV est estimé à 400 millions FCFA.

C’est un projet qui est encore dans sa phase de maturation. Le projet de construction d’une mini-centrale hydroélectrique d’une capacité prévisionnelle de 1 MW à Biyouha dans le département du Nyong-et-Kelle dans la région du Centre. La construction de cette infrastructure devrait couter 400 millions FCFA et alimenter une population d’environ 10 000 personnes.

La mini-centrale hydroélectrique doit être composée de deux turbines au bord du cours d’eau la Kellé. Techniquement a expliqué Maria Zeman, une experte dans la délégation belge, il va s’agir de prendre une partie de l’eau qui est proche de la chute et mettre les turbines suivant le débit de l’eau à cet endroit. Turbulent NV va ensuite utiliser le niveau naturel qu’il y a à côté du cours d’eau pour installer les turbines. L’experte belge a expliqué que cette technologie est appelée Vortex, qui utilise la gravité de la chute d’eau et le système utilisé sera modulaire. Les populations de cette localité reculée se plaignent régulièrement des mauvaises conditions de vie. C’est une zone éloignée qui est composé de dix chefferies. Pour y parvenir, il faut effectuer un parcours de combattant. Environ 18 km, c’est la distance qui le sépare de Boumnyebel. L’unique route qui conduit à ce lieu est étroite et non goudronnée.

Après sept années d’échanges, une délégation des responsables de l’entreprise belge Turbulent NV s’est rendue à Biyouha.

Partager

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on telegram
Share on email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Les plus lus

Lire aussi