fbpx

Cameroun Actuel

Mystère : un candidat au BAC perd la vue puis l’audition en plein examen

En Côte d’Ivoire, un événement insolite s’est produit le mardi 18 juin 2024, lors du lancement des épreuves écrites du baccalauréat au Lycée Moderne de Guiglo, dans la région du Cavally. Amidou Ouédraogo, candidat au BAC série A2, a subitement perdu la vue, avant de la retrouver plus tard, laissant la communauté perplexe. L’élève s’est effondré en classe après qu’il ait entendu la sonnerie.

Après s’être effondré en classe, Amidou a perdu connaissance et a été transporté chez son oncle dans le quartier de Nicla. « Je ne me souviens plus de ce qui s’est passé. Je me suis retrouvé chez mon oncle à Nicla. Plus tard, on m’a dit qu’un marabout m’avait accompagné et qu’il avait affirmé que j’étais aveugle. Je ne sais pas ce qui s’est passé au lycée. C’est à Nicla que je me suis réveillé », a-t-il raconté.

Ce n’est pas la première fois qu’Amidou est victime de phénomènes mystérieux. Lors des épreuves orales du baccalauréat, il avait soudainement perdu l’audition.

« Lors de l’épreuve orale, j’avais des maux de tête. Un samedi soir, après les révisions, je suis rentré chez moi et après m’être lavé, j’ai commencé à mal entendre. J’ai informé mon oncle, qui pensait que c’était à cause des écouteurs que je portais, mais ce n’était pas ça. J’ai passé les oraux sans entendre ; le professeur écrivait les questions et je répondais », se rappelle-t-il.

Face à ces événements inexplicables, Amidou a finalement décidé de renoncer à passer les épreuves du baccalauréat, malgré le fait qu’il ait retrouvé la vue.

« En ce moment, je ne peux pas continuer, car même si je retourne en classe, ce qui s’est passé ce matin pourrait se reproduire demain. Donc, je ne peux pas », a-t-il conclu avec regret.

La situation de Ouédraogo Amidou a suscité de nombreuses réactions dans la communauté. Certains parlent de phénomènes surnaturels, tandis que d’autres évoquent des problèmes de santé non diagnostiqués. Quoi qu’il en soit, ce mystère demeure entier et a profondément marqué les esprits dans la ville de Guiglo.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Suivez-nous !

Lire aussi