fbpx

Cameroun Actuel

L’Union Africaine exige la Libération immédiate d’Ali Bongo

Le Conseil Paix et Sécurité de l’Union africaine a lancé un appel pressant pour la libération immédiate d’Ali Bongo, président déchu du Gabon, lors de sa session de fin mai.

Les membres du Conseil Paix et Sécurité (CPS) de l’Union africaine se sont réunis pour examiner la situation politique du Gabon. Ils se sont félicités de la présentation de la feuille de route de la transition, qui prévoit des élections générales en août 2025. Cependant, le Conseil a exprimé de vives préoccupations concernant la privation de liberté de certains membres de la famille Bongo.

En particulier, le CPS a dénoncé le maintien en résidence surveillée de l’ancien président Ali Bongo et a exigé sa libération immédiate. Le Conseil a également insisté sur l’importance d’un dialogue inclusif et d’une coopération régionale renforcée pour surmonter les défis actuels et promouvoir la paix et la stabilité dans les pays en transition.

Cet appel intervient dans un contexte où Ali Bongo et deux de ses fils ont entamé une grève de la faim pour protester contre leur situation. La communauté internationale surveille de près ces développements, espérant une résolution rapide et pacifique de la crise gabonaise.

L’Union africaine, à travers le Conseil Paix et Sécurité, réaffirme ainsi son engagement envers la promotion de la démocratie, de la stabilité et des droits de l’homme en Afrique, tout en appelant à une résolution rapide des tensions au Gabon pour garantir un avenir pacifique et démocratique pour tous ses citoyens.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Suivez-nous !

Lire aussi