fbpx

Cameroun Actuel

Le roi Charles III lance avec émotion les commémorations du D-Day

Des frappes aériennes et des tirs d’artillerie israéliens ont ciblé mercredi le centre de la bande de Gaza, où la guerre entre Israël et le Hamas palestinien va entrer dans son neuvième mois. Les médiateurs redoublent d’efforts pour arracher un cessez-le-feu.

Près d’un mois après le début d’une offensive terrestre sur Rafah (sud), présentée par Israël comme l’étape finale de sa guerre contre le Hamas, déclenchée après une attaque sans précédent du mouvement islamiste palestinien sur le sol israélien, les combats se concentrent ces derniers jours dans le centre de la bande de Gaza.

Au cours de la nuit, huit personnes ont été tuées dans une frappe aérienne israélienne qui a touché une maison dans le camp de réfugiés d’al-Maghazi, ont rapporté des sources hospitalières. D’après la Défense civile, trois autres personnes ont perdu la vie à l’est de ce camp dans les mêmes circonstances.

Toujours dans le centre, une frappe près de l’entrée du camp d’al-Boureij et des tirs d’artillerie au sud-est de Deir el-Balah ont fait plusieurs victimes, selon des témoins.

L’armée israélienne a confirmé mener des opérations dans les secteurs d’al-Boureij et de Deir el-Balah, affirmant dans un communiqué avoir « éliminé » plusieurs membres du Hamas. Les soldats israéliens poursuivent également leurs activités dans la zone de Rafah, a-t-elle ajouté.

Efforts pour un cessez-le-feu

Après bientôt huit mois de guerre, l’Egypte, les Etats-Unis et le Qatar, pays médiateurs, poursuivent leurs efforts pour tenter de convaincre les belligérants de conclure un cessez-le-feu, quelques jours après l’annonce du président américain Joe Biden d’une nouvelle proposition d’accord proposé selon lui par Israël.

Celle-ci prévoit un cessez-le-feu de six semaines accompagné d’un retrait israélien des zones densément peuplées de Gaza, de la libération de certains otages emmenés lors de l’attaque du Hamas dans le territoire palestinien, notamment des femmes et des malades, et de prisonniers palestiniens détenus par Israël.

Elle vise à établir un cessez-le-feu « permanent » dans une phase ultérieure, à condition que le Hamas « respecte ses engagements », avait déclaré M. Biden.

Le patron de la CIA, William Burns, est attendu mercredi à Doha, pour « continuer à oeuvrer avec les médiateurs à conclure un accord » de cessez-le-feu, d’après une source au fait des négociations.

Al-Qahera News, média…

[…]Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Suivez-nous !

Lire aussi