Camerounactuel

Le Cameroun va signer deux accords de prêts d’un montant de près de 60 milliards

Le Cameroun va signer un accord de prêt avec Unicredit Bank Austria AG. Le financement sollicité par le pays auprès de cette institution financière autrichienne s’élève à 6,7 millions d’euros ; soit 4,46 milliards de FCFA. Cet argent va servir à financer  le projet d’électrification rurale par systèmes solaires photovoltaïques et d’éclairage public dans neuf régions du Cameroun. 

Le président de la République a récemment signé un décret habilitant, avec faculté de délégation, Alamine Ousmane Mey, le ministre de l’Economie, de la planification et de l’aménagement du territoire (Minepat) a signé avec le groupe bancaire susmentionné, un accord de prêt y relatif, avec la garantie d’OeKb (garantie émise par l’Oesterreichische KontrollBank Aktiengeselschaft pour le compte et au nom de la République d’Autriche conformément à la loi autrichienne sur la promotion des exportations).

Ce projet est annoncé dans un contexte où le Cameroun multiplie les initiatives en rapport avec la production d’une énergie verte. En effet, entre 2016 et 2020, l’Etat a réussi à électrifier 350 localités, grâce à  la construction des mini-centrales solaires, la construction des réseaux de distribution associés et l’installation de systèmes de comptage prépayé.

Financé à hauteur de 53 milliards de FCFA par le gouvernement dont la quote-part s’élève à 7 milliards de FCFA et par la Chine à travers EximBank China, à hauteur de 46 milliards de FCFA, ce projet, baptisé «campagne d’électrification rurale par le système solaire photovoltaïque» vise à terme, l’électrification de 1000 localités dans l’ensemble du pays.

Transformation numérique

Un autre décret du président de la République signé le 6 décembre 2022, autorise de nouveau Alamine Ousmane Mey a signé avec l’Association  internationale de développement (IDA), l’une des trois filiales de la Banque mondiale, un accord de crédit d’un montant de 84,1 millions d’euro, équivalent à 55,165 milliards de FCFA. Le gouvernement compte utiliser cet argent pour financer le projet d’accélération de la transformation numérique au Cameroun (Patnuc).

De manière spécifique, le Patnuc qui est piloté par le ministère des Postes et des télécommunications, le ministère de l’Agriculture et du développement rural, ainsi que le ministère de l’Élevage, des Pêches et des Industries animales, vise d’une part, la mise en place de nouveaux cadres institutionnels, juridiques et réglementaires propices à la croissance du secteur numérique, le renforcement de la confiance numérique, la création de plateformes numériques et l’acquisition d’équipements pertinents pour un développement sécurisé et résilient des services numériques au Cameroun. Le deuxième volet se concentre sur la stimulation du marché local en facilitant l’accès à Internet et l’utilisation intégrative des TIC dans le tissu de développement économique du pays.

Eco Matin

Partager

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on telegram
Share on email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Ma vie au quotidien

Les plus lus

Lire aussi